Forum communautaire rôleplay de GW2
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [ARCHIVE RP] Bataille finale en Caledon - Espoir Onirique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cynapium

avatar


Messages : 552
Date d'inscription : 30/04/2012

MessageSujet: [ARCHIVE RP] Bataille finale en Caledon - Espoir Onirique   Dim 10 Nov 2013 - 22:36

Préambule HRP:
 


Sur les terres du nord de Caledon.




Le front avait minutieusement été préparé depuis déjà de longs jours. Les Rêveurs étaient cette fois ci fermement déterminés à ne plus concéder aucunes terres aux armées du Cauchemar.

Du pont Tengu à Cathal, nul ne pouvait plus passer sans échapper aux patrouilles et éclaireurs Rêveurs. Les efforts des Protecteurs Naira et Jerynd avaient été particulièrement notables dans cette préparation. L'alliance avec les Quaggans de Soggorsot, déjà aidés par le passé, permis de piéger efficacement le dessous du pont Tengu.
Le peuple Tengu, sans participer à cette démarche, ne désapprouvaient pourtant pas cette activité proche de leur territoire, grâce aux démarches diplomatiques actives qui avaient été entreprises au préalable.

Et cette fois ci les mouvements du Cauchemar furent immédiatement repérés.


Dès les premiers rapports d'éclaireurs concernant l'activité inhabituelle entre Annwen et Falias Thorp concernant un déplacement d'artillerie, les Épines des Roses réagirent comme prévu. Nombreux furent les oiseaux messagers à avertir rapidement le Bosquet des nouvelles et du début des contre-mesures Rêveuses. Dans les hauteurs au nord des Ruines de l'Invisible, à l’endroit précis où le Cauchemar avaient par le passé placé un poste avancé, les troupes offensives des Rêveurs y étaient déjà discrètement stationné. Convergeant depuis ce point, Mabon et Cathal, les troupes Rêveuses fondirent sur les patrouilles du Cauchemar qu’ils avaient déjà soigneusement repérés. Le Bosquet de Marchesaule fut rapidement nettoyé de ces noires individus et les hauteurs des souches ancestrales, formant les collines proches d’Annwen, furent rapidement et végétalement fortifié : des plantes semi-poussées avaient été préparées secrètement à Cathal depuis la purification de la ville, elles mûrirent en un temps record pour former un parfait avant poste avant l’assaut déterminant.
Le peu de blessés qu’il pu y avoir parmi les Rêveurs furent immédiatement évacués à Mabon où d’autres Rêveurs, non combattant mais soucieux de participer à l’effort de guerre, permirent des soins rapides et efficaces, limitant grandement les pertes effectives.


Annwen était en vue.


Depuis le nouvel avant-poste, les troupes se répartirent de manière à encercler très largement Annwen, coupant net la route de retraite de l’artillerie, les dernières escortes avec les derniers mortiers et canons Hyleks à déplacer n’atteignirent ainsi jamais Falias Thorp.
La Brigade Cynophile entra ensuite en action comme prévu, profitant que les larges mouvements de troupes attirent l'attention et menacent tout aussi directement Falias Thorp. Sous la direction du Protecteur Jerynd, les experts en animaux œuvrèrent tels des bergers et s'arrangèrent pour faire migrer autant que faire se peut la faune de la zone en guerre autour d’Annwen vers le sud. Malgré l'urgence des événements, les Rêveurs n'oubliaient pas de préserver la vie autant que possible, et Kael, Kata, Falcon et Calbagh s'y illustrèrent par leur dévouement. On raconte que les jeunes Lazuli et Valiens auraient également observé les manœuvres pour en retirer des enseignements.


Du côté de la Tonnelle du Crépuscule:
 



Ce sont tous les ennemis de Scarlet répondant à l'appel de Caithe, soldats de la Garde du Lion assistés des Héritiers du Destin, qui tombèrent en nombre sur le sombre repère. Les rumeurs de l'alliance entre les Supplices et Scarlet desservirent énormément les troupes du Cauchemar car les multiples opposants de Scarlet s’assurèrent également de l’absence d’une possible riposte venant de Falias Thorp. Alors qu’ils dévastaient la Tonnelle, ils s’évitèrent stratégiquement une épine dans le talon en organisant une ligne de défense solide face aux murs de l’avant poste du Cauchemar.


Falias Thorp se retrouva alors dans une délicate situation, confronté au blocus des Rêveurs au sud et à l’est et voyant la voie de leurs renforts au nord coupée par les Héritiers du Destin.


Annwen, encerclée par ce très large blocus mis en place en l'espace d'une demi-journée, stratégie visiblement préparées depuis des semaines au vu de sa réactivité, devint en réalité le théâtre d'une lutte face à l'intelligence vicieuse de la Cour des Cauchemar. Ce n’était pas une bataille contre des Courtisans qui attendait les Rêveurs, mais contre une forme inconnue de nature corrompu jusqu'aux racines. La Ville avait été très largement désertés par les troupes, seules subsistaient quelques maigres patrouilles sur l’extérieur mais surtout une faune et une flore déformée et dénaturée par le Cauchemar lui-même. Les plantes avaient rendu l'endroit très peu accessible et dont certaines n’était en fait que des pièges mortels pour ceux qui s’y aventureraient...
Les troupes Rêveurs avaient commencé à déployer une stratégie de prise en tenaille triple qui s'inspirait de l'efficacité de la stratégie déployée auparavant... par la Cour, pour conquérir ce même village. Cependant, dés les premiers rapports des éclaireurs qui s’étaient approchés du hameau, les priorités tactiques furent revu et les troupes se réorganisèrent immédiatement.
Le crépuscule pointait déjà et les alentours d’Annwen furent laissé de côté par les troupes qui se positionnèrent en vu de leur objectif suivant et non moins déterminant : Falias Thorp.


=============== au jour suivant ===============




L'aube se lève sur Falias Thorp.
La brume du matin cachant un amoncellement de corps non loin de ce qui fut l'avant-poste du Cauchemar. Si quelques courtisans avaient réussi à s'échapper, leur plan fut quelque peu contraint, augmentant radicalement les pertes de la sombre armée.

Tout s'était passé très vite.

Pour entamer les hostilités, deux compagnies de mercenaires s'en étaient prises aux fortifications, faisant usage de puissants explosifs pour tenter de réduire les épais feuillages corrompu en charpie. Féroces, mais hélas peu organisées, leurs attaques ne firent que desservir les attaquants en vue de la stratégies choisis par les troupes du Cauchemar.
Les envahisseurs avaient en effet depuis longtemps décidé d'abandonner l'endroit. Leur plan n'était autre que d'effectuer une retraite organisée, le long d'un terrain piégé, en emportant le plus d'ennemis possible via de mortels gaz s'échappant des quelques cosses.

Le plan se serait déroulé à merveille... si les troupes de la Garde du Lion n'avaient pas soigneusement coupé toute retraite pour les courtisans.

Le Sénéchal du Cauchemar en faction, pragmatique et sans pitié, n'eut d'autre choix que de gazer le village et une grande partie de ses propres troupes qui ne pouvaient plus s'échapper. On dit que la cruelle Dame Gweriah croisa une dernière fois le fer avec son adversaire qu'elle avait jadis défait à Annwen, Astval. Mais le résultat fut cette fois tout autre, elle ne pu que s'échapper de peu dans la défaite alors que le reste des troupes se faisaient décimer entre le gaz et les combattants Rêveurs.

Les soldats de la Garde du Lion assistés des Héritiers du Destin finirent également par envahir entièrement le repère majeur de la Cour, mais Scarlet était une fois de plus parvenu à leur glisser entre les doigts. les troupes repartirent rapidement à sa poursuite, laissant la Tonnelle saccagée et déserte.

L'assaut final fut néanmoins temporisé assez longtemps pour que les rumeurs des Courtisans graciés se répandent largement. En effet, tout comme cela avait été le cas pour les infiltrés à Cathal, tout Courtisan se rendant spontanément aux Rêveurs sans combattre fut rapatrié à Cathal où Cypries et Gyffen s'occupèrent de les ficher, les faire jurer de ne plus nuire au Rêve et les aidèrent à l'anonymat en leur faisant rencontrer des façonneurs végétaux spécialisés en stylisme Sylvari. Une fois les combats finis, ces graciés furent escortés au loin par les portails Asura et s'éparpillèrent en Tyrie en sachant bien qu'ils profitaient là de leur toute dernière chance aux yeux des Rêveurs, et ne pourraient prétendre à de la pitié s'ils s'opposaient au Rêve par la suite.


=============== Aujour'dhui ===============




Falias Thorp avait été la première à tomber sous l'emprise du Cauchemar, et de toute évidence, elle avait été reprise en aussi peu de temps qu'elle fut asservie. Elle fut cependant récupérée par davantage de mercenaires et de volontaires que de Protecteurs, détail étrange, mais détail tout de même.

Le Cauchemar avaient été repoussé de Caledon, Falias Thorp était reconquise, la Tonnelle saccagée et abandonnée. Quand à Annwen, le village s'était vidé et il n'en restait qu'un jardin mystérieux et dévorant, la tombe macabre d'un projet avorté, quel qu'il fut...

Caledon est presque nettoyée de toute présence des Supplices, bien que les Marais de Wychmire ne soient pas complètement sous contrôle Rêveur. Ombrecoeur et Vigilance demeurent sous la coupe du Cauchemar, et le Cercle de Ciguë, toujours désert, sous contrôle et surveillance des Rêveurs.

Doucement mais sûrement, le Rêve appelle ses Rêveurs à d'autres responsabilités, et avec les semaines, les lourdes défenses de Cathal et de Mabon seront réduites, de manière à ce que ces plantes-murailles nourrissent le sol pour des usages bien plus pacifiques. Le nombre de Protecteurs, qui avait atteint des sommets pour faire face à la menace des Supplices, se réduira également. Caledon, devenue bien plus sûre, se verra progressivement moins quadrillée drastiquement de patrouilles Rêveuses. Au bout de quelques mois, c'est une situation presque revenue à la normale que connaîtra la région.


Il revient à chacun d'écrire la suite de cette histoire...





Le mot de la fin HRP:
 

_________________
Vous avez raté votre vie ? Réussissez au moins votre mort !
La Morgus Compagnie vous accompagne, un service personnalisé et suivit jusqu'à la tombe, voir plus !
Des prestations garanties trépassé ou remboursé, n'hésitez plus, franchissez le dernier pas !
Revenir en haut Aller en bas
 

[ARCHIVE RP] Bataille finale en Caledon - Espoir Onirique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La bataille finale [RP spécial, PV: tous les inscrits]
» comment passer l'objectif: la bataille finale svp
» Bain de Sang ... : printemps bataille finale
» objectif:voici la bataille final
» Arn - Tempelriddaren

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GW2 RP :: Organisations & Guildes :: Maguuma :: Sylvaris : Rêve et Cauchemar :: Archives du Bosquet-