Forum communautaire rôleplay de GW2
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 problème au conseil des nobles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Gilmeril

avatar


Messages : 301
Date d'inscription : 03/01/2013

MessageSujet: problème au conseil des nobles   Jeu 31 Juil 2014 - 2:47

messages venant de http://gw2rp.jdrforum.com/t5508p60-noblesse-sang-royal




Citation :
la plupart n'ont jamais joué avec nous et ils se complaisent à faire les abrutis là où ils croient voir une cours de récré.

en même temps pour jouer avec vous, j'ai l'impression qu'il faut se lever tôt...
je préfère être factuelle donc en parlant tout simplement de mon personnage.

- premier conseil de nobles : j'ai pu avoir la parole (exploit! vu le conseil suivant) et après 4h de présence... une fois le conseil fini, pas un seul membre du conseil ne s'est intéressée à cette nouvelle venue qui se vante d'être armatrice et architecte navale (je suis restée 10 mn juste pour voir les réactions... aussi plates qu'un encéphalo de moule avariée)

- deuxième conseil : j'ai fait acte de présence faute d'avoir la parole. Mais un peu las de faire ficus à une réunion, Gil a préféré se retirer (pourtant elle avait son mot à dire mais passons)
et quand on lui a demandé où était située sa flotte? j'en ai profité de placer de façon RP que si les maisons nobles prenaient la peine de se connaitre, on se poserait même pas la question.

- les Valeynia à Ossa: la belle image de la noblesse en pleine déchéance en public dans une auberge... ça donne pas envie d'entamer une conversation entre gens bien nés.  Cette "animation" me fait sourire maintenant que je relis ce que j'ai quote en tête de post. Car là vraiment, on était bien loin de l'image du RP noble mais bien dans une cours de récré. (aucune attaque , juste un constat, comment ce RP a été perçu par les gens présents)

Bref, je veux juste mettre le doigt sur le fait que c'est bien beau de parler des liens de parentés sur un BG, mais plutôt que de se regarder le nombril, je trouve plus sympa de créer des réseaux, des relations RP entre les maisons pour faire avancer les choses, et surtout rendre le RP noble plus "réaliste"/intéressant.

c'était mon point de vue, point de vue assez extérieur vu mon recul par rapport au jeu.

_________________
(Mais aussi... Skadi Snorrdottir partie dans les steppes glacées sur les traces de son fils disparu avec son aimé, nul ne sait quand elle reviendra)
Revenir en haut Aller en bas
http://gilmeril.deviantart.com/
Takred Valyena

avatar


Messages : 116
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: problème au conseil des nobles   Jeu 31 Juil 2014 - 10:00

@Gilmeril : Moi, c'est ton intervention qui me fait sourire. Je ne vois pas en quoi ton inaptitude à faire reconnaître ton personnage et sa maison à travers le rôleplay devrait nous être reprochée. Je fais du JDR sur beaucoup de supports, de la table jusqu'au Grandeur Nature, et partout, nous avons cet exemple type du joueur qui se plaint de ne pas voir les autres venir vers lui alors qu'il ne fait lui-même aucun effort d'aller en leur direction. Les autres ne sont pas là pour te tenir la main, c'est à toi d'aller vers eux et de te présenter à eux. Excuse-nous de ne pas pouvoir deviner où se trouve ta flotte et quel est le passé de la maison que tu es, à ce que je sache, la seule à interpréter en jeu et sur ce forum. De plus, il n'y a aucun sujet sur ce forum qui nous permette de nous documenter sur ta glorieuse mesnie d'armateurs, si ce n'est son recensement sur le topic du conseil des nobles (ce qui, à mon sens, est bien insuffisant pour provoquer la réputation ou l’intérêt que tu désires avoir en jeu). Le conseil regroupe une dizaine de maisons, voulais-tu que l'on suspende la séance pour ne s’intéresser qu'à ton personnage et à ce qu'il a à dire ?

Ensuite, pour ce qui est des Valyena à Ossa, je n'étais pas présent ce soir-là, mais des retours que j'en ai eus, mes confrères étaient loin des orgies de la décadence romaine (oui, parce que tu dois confondre décadence et déchéance : c'est pas vraiment la même chose) ; ils étaient en aparté, dans un petit salon qui les séparaient de la populace, et festoyaient à la naissance du premier fils du frère de lait du duc. Je ne vois pas en quoi le fait de s'aviner "en privé" est contraire à l'image du RP noble. Le seigneur Farren serait bien triste d'en discuter avec toi.

Ensuite, pour ta brillante idée de créer des liens avec les maisons : je me sens bête de ne pas y avoir pensé plus tôt ! Il est vrai qu'aujourd'hui, les Valyena ne sont liés QUE aux De Westharon, aux De Tyr, aux Volderodh et aux Harcourt ; nous n'avons pour vassaux QUE les De Stanyr, les Klade et les Esthienle ; Et nous ne sommes alliés QUE aux Perenold et aux Faustus. (NB: Toutes les maisons que je cite sont des maisons jouées en jeu.) Mon dieu, je me rends compte maintenant qu'en deux ans de jeu, on a perdu beaucoup de temps à se regarder le nombril (alors que le tiens est bien plus intéressant, cela va sans dire) ! Qu'est-ce que ce sera quand on écoutera enfin tous tes brillants conseils - alors que nous nous efforçons déjà de rendre ce rôleplay plus intéressant/réaliste ?

@Rokuchan / Alyane : rien d'inquiétant à cela. Ce fil de discussions ne fait que suivre la logique des autres : celle d'un faux-débat qui cache derrière lui des attaques bien précises et qui surgissent au grand jour dès la deuxième ou troisième page. Dieu merci, nous ne sommes pas les seules personnes visées.

_________________


"L’héroïsme est la seule façon de devenir célèbre quand on n’a pas de talent."
Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Takoda Valyena
Adoré par ses fidèles
avatar


Messages : 804
Date d'inscription : 13/08/2012

MessageSujet: Re: problème au conseil des nobles   Jeu 31 Juil 2014 - 12:43

@Gilmeril :
Je ne reviens sur ton message, après mon belliqueux de frère que pour une simple précision qui ne concerne aucune guilde en particulier.
→ Les Séances du Conseil sont là pour débattre et voter. Pas pour faire connaissance. Le but est que ton personnage soit mis en contact avec les autres, si il est un peu enclavé le reste du temps. Pour le reste, cela se fait dans des réunions, entre deux personnes ou plus, sur rendez-vous ou invitation.

ex:
Très récemment, Ciel Faustus et son oncle ont pris rendez vous puis se sont rendus au Manoir Valyena pour parler de liens, et signer un traité d'alliance avec Takoda et son épouse.
Un peu plus avant, Heloïse Volderodh a su rallier 5 Maisons dans une réunion pour discuter de certains problèmes, et faire un point avant le dernier conseil.

Sans parler de Noblesse, et pour ce qui est là, de ma personne uniquement: Récemment (notamment hier soir, en fait) j'ai été visité par Robyn Lïster puis Cara Lauwrence pour parler d'exploitation agricole et de droit nobiliaire. Qui sont deux femmes sans passé grandiloquent, mais qui savent simplement écrire une lettre pour demander une entrevue.

Que ça soit pour les Valyena, ou n'importe quelle autre Maison, ou plus largement, n'importe quelle guilde... Il se peut qu'elle soit souvent occupée, mais pour qu'il y ait du RP, il faut amorcer un contact. Une lettre, par exemple.
Avec les Harcourt, nous avons aussi essayé de démocratiser la Villa de Wi comme une place mise à la disposition de la Noblesse. Où donc le Peuple pourrait venir rencontrer des nobles pour leur parler de leurs problèmes. Ou bien encore, où les Nobles discutent, font connaissance, ou bien des réunion pour tenter de conquérir le monde.

L'infrastructure du Conseil des Nobles sert à initier les RP entre nobles. Mais il faut les faire vivre, au jour le jour, en dehors des séances... En faisant du RP, tout simplement.

_________________

Fiche de Personnage
Revenir en haut Aller en bas
Lionel de Sacks



Messages : 345
Date d'inscription : 24/10/2013

MessageSujet: Re: problème au conseil des nobles   Jeu 31 Juil 2014 - 14:51


modération a écrit:
il faut utiliser les mp pour discuter de modération.

Sans vouloir entrer dans la polémique, le jeu de rôle est un loisir qui doit normalement permettre l'échange entre joueurs partageant une même passion. Il est en principe tourné vers autrui et consiste à ouvrir son jeu pour permettre à un maximum de gens de participer.

Il ne doit pas se résumer à rassembler des "potes HRP" sous une même bannière afin d'aller ensuite écraser et étouffer les autres.

 


Dernière édition par Verena le Jeu 31 Juil 2014 - 14:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ronce

avatar


Messages : 205
Date d'inscription : 23/06/2014

MessageSujet: Re: problème au conseil des nobles   Jeu 31 Juil 2014 - 14:55

Takred Valyena a écrit:
@Gilmeril : Moi, c'est ton intervention qui me fait sourire. Je ne vois pas en quoi ton inaptitude à faire reconnaître ton personnage et sa maison à travers le rôleplay devrait nous être reprochée. Je fais du JDR sur beaucoup de supports, de la table jusqu'au Grandeur Nature, et partout, nous avons cet exemple type du joueur qui se plaint de ne pas voir les autres venir vers lui alors qu'il ne fait lui-même aucun effort d'aller en leur direction. Les autres ne sont pas là pour te tenir la main, c'est à toi d'aller vers eux et de te présenter à eux. Excuse-nous de ne pas pouvoir deviner où se trouve ta flotte et quel est le passé de la maison que tu es, à ce que je sache, la seule à interpréter en jeu et sur ce forum. De plus, il n'y a aucun sujet sur ce forum qui nous permette de nous documenter sur ta glorieuse mesnie d'armateurs, si ce n'est son recensement sur le topic du conseil des nobles (ce qui, à mon sens, est bien insuffisant pour provoquer la réputation ou l’intérêt que tu désires avoir en jeu). Le conseil regroupe une dizaine de maisons, voulais-tu que l'on suspende la séance pour ne s’intéresser qu'à ton personnage et à ce qu'il a à dire ?

Ensuite, pour ce qui est des Valyena à Ossa, je n'étais pas présent ce soir-là, mais des retours que j'en ai eus, mes confrères étaient loin des orgies de la décadence romaine (oui, parce que tu dois confondre décadence et déchéance : c'est pas vraiment la même chose) ; ils étaient en aparté, dans un petit salon qui les séparaient de la populace, et festoyaient à la naissance du premier fils du frère de lait du duc. Je ne vois pas en quoi le fait de s'aviner "en privé" est contraire à l'image du RP noble. Le seigneur Farren serait bien triste d'en discuter avec toi.

Ensuite, pour ta brillante idée de créer des liens avec les maisons : je me sens bête de ne pas y avoir pensé plus tôt ! Il est vrai qu'aujourd'hui, les Valyena ne sont liés QUE aux De Westharon, aux De Tyr, aux Volderodh et aux Harcourt ; nous n'avons pour vassaux QUE les De Stanyr, les Klade et les Esthienle ; Et nous ne sommes alliés QUE aux Perenold et aux Faustus. (NB: Toutes les maisons que je cite sont des maisons jouées en jeu.) Mon dieu, je me rends compte maintenant qu'en deux ans de jeu, on a perdu beaucoup de temps à se regarder le nombril (alors que le tiens est bien plus intéressant, cela va sans dire) ! Qu'est-ce que ce sera quand on écoutera enfin tous tes brillants conseils - alors que nous nous efforçons déjà de rendre ce rôleplay plus intéressant/réaliste ?

@Rokuchan / Alyane : rien d'inquiétant à cela. Ce fil de discussions ne fait que suivre la logique des autres : celle d'un faux-débat qui cache derrière lui des attaques bien précises et qui surgissent au grand jour dès la deuxième ou troisième page. Dieu merci, nous ne sommes pas les seules personnes visées.

Non mais en fait elle disais juste que vous devriez un peu plus broder votre vocabulaire IG et un peu moins votre BG sur forum pour que ce topic ai un sens.

*résume*

_________________
« La vie du loup est la mort du mouton.  »

"Des êtres humains meurent en ce moment. Voulez vous s'il vous plait couper le système !" Richard Attenborough
Revenir en haut Aller en bas
Amalrak

avatar


Messages : 247
Date d'inscription : 18/10/2012

MessageSujet: Re: problème au conseil des nobles   Jeu 31 Juil 2014 - 17:41

Citation :
@Gilmeril : Moi, c'est ton intervention qui me fait sourire. Je ne vois pas en quoi ton inaptitude à faire reconnaître ton personnage et sa maison à travers le rôleplay devrait nous être reprochée.

Même avec toute la bonne volonté du monde irp des personnages quand on se retrouve face à un splendide entre-soi ça n'aide pas d'autant qu'avoir à passer par le hrp systématique a un côté anti-rp.

Mais peut-être par "inaptitude à faire reconnaître ton personnage et ta maison" il y avait une pointe de déception face aux mœurs bien moins frivoles d'une noblesse dont tu n'as pas l'habitude ?

Sinon pour les Valyena à Ossa j'y étais. Amusant de voir qu'une maison noble, d'autant proche de la Reine par ses liens du sang et donc tenue à une certaine étiquette, se laisse aller à se battre en famille en pleine rue comme les premiers ivrognes venu Smile Cohérence quand tu nous tiens, quelle image de la famille royale vous donnez alors.

_________________
Adam - Nohya
Revenir en haut Aller en bas
Lawrence Hivefield
Guide Suprême
avatar


Messages : 1509
Date d'inscription : 29/05/2012
Age : 36

MessageSujet: Re: problème au conseil des nobles   Jeu 31 Juil 2014 - 17:44

Les Valyena ne sont pas de la famille royale.

C'est une maison noble, avec ses problèmes de familles, sa violence politique et sa vie de tous les jours. Ce qu'il font, en bien ou en mal, n'a aucun rapport avec la reine...  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Amalrak

avatar


Messages : 247
Date d'inscription : 18/10/2012

MessageSujet: Re: problème au conseil des nobles   Jeu 31 Juil 2014 - 17:55

D'autant qu'il y a un cousin éloigné de la Reine à leur tête, donc un membre de sa famille et par extension ils font donc tous partie de la famille royale.

_________________
Adam - Nohya
Revenir en haut Aller en bas
Nelphalyn
Grosdodo
avatar


Messages : 1662
Date d'inscription : 13/11/2012

MessageSujet: Re: problème au conseil des nobles   Jeu 31 Juil 2014 - 18:05

Ils ne sont pas de la famille royale de façon directe comme vous semblez l'entendre, non. Enfin sauf si vous considérez que tous les descendants de toutes les branches d'une racine remontant à des éons de nos jours font directement partie de la famille royale et tapent dans le dos de la reine tous les matins en partageant des Chocapics.

Vos cousins au cinquantième degré avec lesquels vous avez un unique ancêtre commun décédé en 1438, vous les connaissez tous ? Ça doit être peuplé vos réunions de familles ^^"

Vous  balancez tout ça comme si vous aviez une connaissance approfondie et complète de l'histoire de cette mesnie et de tout ce que leurs joueurs ont créé pour prendre le contrôle de la Kryte et d'Ascalon. On le sait tous très bien qu'ils veulent tous nous gouverner et nous dominer, ça va, pas besoin d'en rajouter une couche...

C'est la saint Valyena c'est ça ? Ils vous ont piqué votre Yop la semaine dernière ?

_________________
   
Mon personnage principal: Felaine Perenold De Ferdrael  -  Autres personnages sortis de ma tête


Dernière édition par Nelphalyn le Jeu 31 Juil 2014 - 18:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nelphalyn.jdrforum.com/
Lionel de Sacks



Messages : 345
Date d'inscription : 24/10/2013

MessageSujet: Re: problème au conseil des nobles   Ven 1 Aoû 2014 - 0:00

Verena a écrit:

modération a écrit:
il faut utiliser les mp pour discuter de modération.

 

Me faire modérer pour avoir osé demander l'intervention de la modération  Rolling Eyes 
Il y a dans ce fil plus d'attaques perso que sur la frontière israélo-palestinienne... Mais a priori ça ne choque que moi.

Revenir en haut Aller en bas
Shaeterna Volpe

avatar


Messages : 102
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Re: problème au conseil des nobles   Ven 1 Aoû 2014 - 0:35

De la famille royale seulement quand ça les arrange.

Et ça monopolise le jeu de cour seulement quand ça les arrange, puisque Verena se fait régulièrement critiquer, mais doit continuer de faire le travail de fond, sinon personne ne le ferait.

Alors avoir la plus grande bande de pote HRP, ça aide, c'est sûr...

Ca attire nombre de suiveurs, ce qui donne tout de suite beaucoup d'importance.
Mais ça veut aussi dire en l’occurrence qu'ils ont fait fuir tout le monde de sorte que tout doit désormais passer par eux ou se tapir dans l'ombre.

Ca aide à écarter les autres et ne laisse aucune chance aux diverses factions de réagir, à moins de passer des accords HRP.

Et puis comme personne n'est de taille à critiquer, cela laisse toute latitude pour inventer ce que l'on veut.

Et soyons honnête, la modération est totalement impartiale dans ce genre de débats...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://ambiancemassage.jimdo.com/
Lionel de Sacks



Messages : 345
Date d'inscription : 24/10/2013

MessageSujet: Re: problème au conseil des nobles   Ven 1 Aoû 2014 - 0:56

Shaeterna Volpe a écrit:
Verena

Et mer.... Je vais encore avoir droit à l'édition d'un profil psychologique en 5 posts et 3 mps. Merci Shaeterna de penser à moi, mais si tu pouvais éviter de me rappeler au bon souvenir de mes détracteurs, cela m'arrangerait. Je n'aimerais pas avoir à leur parler de ma maman Sad

Sinon pour en revenir au sujet : je crois que si Takoda n'avait pas vanté son lien de parenté avec Jennah dans l'un ou l'autre post (je ne sais plus le ou lesquels et je n'ai pas envie de chercher), les gens auraient moins de mal à faire la part des choses ?

Bien sûr il ne s'agit là que d'une supposition et je ne porte aucun jugement (je préfère le préciser avant que quelqu'un me soupçonne de vouloir tuer le Père Noël.)



Revenir en haut Aller en bas
Samshir Kavehkan
Panzersamshir / Iron Sam', le Maître du Pancake
avatar


Messages : 1659
Date d'inscription : 07/01/2013
Age : 26

MessageSujet: Re: problème au conseil des nobles   Ven 1 Aoû 2014 - 1:01

Ce topic résume à lui seul les raisons qui ont poussé bon nombre de personne à partir. Je trouve ça assez auch' de vanter le nombre de maisons présentes au Conseil quand il y en avait bien plus à l'origine, avant que tout le projet ne soit récupéré, ré-orienté et entièrement modifié par des copinages et des pressions HRP. Au début, il y avait plus de monde que ça. Et on s'amusait beaucoup.

Mais il a fallu que ça soit bien chamboulé. Et c'est clairement pas la faute de Verena si tout le monde s'est tiré. Je n'accuserai personne, je m'en fiche. Les gens qui ont coulé le Conseil se reconnaîtront.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Takoda Valyena
Adoré par ses fidèles
avatar


Messages : 804
Date d'inscription : 13/08/2012

MessageSujet: Re: problème au conseil des nobles   Ven 1 Aoû 2014 - 10:31

Ce qui a "coulé" le Conseil...

Non, en définitive je ne peux pas continuer sans m'arrêter là dessus.

Les amis, vous êtes gentils, mais ça n'est pas parce que vous en n'êtes plus que la chose a cessé de vivre. Les Conseils, même si toutes les Maisons Nobles sorties d'un chapeau qui n'existaient QUE lors des dits Conseils se sont barrées, parce qu'on ne leur a pas servi sur un plateau un skill d'orateur et une influence toute faite, sans que personne ne les ai jamais vu dans la vie active de Kryte, le Conseil des Nobles existe encore, et fonctionne. Je dirais même Grâce à l'investissement de Véra, HRP, et ses travaux d'organisation, de planification via la création de doodle, d'ODJ, et son suivi des motions. Grâce aussi aux personnes qui le font vivre dans le RP, sur le jeu et sur le forum. Pas seulement les soirs de séances, mais qui jouent nobles "à temps plein".

...

Toujours est-il, ce qui a "réduit la population du Conseil", c'est la volonté qu'il y a eu de le définir avec des petites lettres invariables.
Comme dit Mickey, "Au début c'était bien, au début y'avait rien". Chacun avait sa vision du Conseil et de son "Pouvoir", sa "Portée", ses "Prérogatives". Et de fait, il n'y avait pas de disputes à la mords moi le noeud.

Cela dit, elles étaient inéluctables. Quand Samshir arrive, et demande le vote d'un raid contre l'Arche du Lion, après qu'on ait fait sa fête à Caudécus le Sage... Les joueurs se demandent forcément "Wut ? Jusqu'où vont les possibilités ?"

Samshir, je crois, était là, avec sa motion, pour provoquer du RP réactionnaire. Ce qui l'intéressait, c'était le déroulement des conversations qui auraient mené à une prise de décision. Pas ce qui se passerait une fois la décision prise. (D'ailleurs, je n'utilise pas cet exemple à des fins de dévalorisation. Pour moi, "c'était le bon temps", et je remercie Samshir pour ce moment. )

Mais déjà, il y avait des joueurs qui criaient: "ON NA PA LE DROI! NOOB"
D'autres, un peu plus fûtés, en étaient à un raisonnement plus avancé: "Ok, le résultat on s'en fiche, c'est le débat qui compte... Mais si on débat sans résultat, à quoi on sert à part brasser du vent ?"
Vision éclairée, mais triste. En définitive, le RP se passe sans modification réelle de l'environnement. C'est valable pour tout. Ce qui compte, c'est le RP. Ce qui change, c'est les relations entre les personnages.
D'autres, encore, étaient visiblement là pour faire du Droit HRP. "Non il est inadmissible que le Conseil puisse prendre de telles décisions! Cela le place au dessus d'autres joueurs et ça ne respecte pas les sacrosaintes règles d'équités entre les PJ... Et moi j'le sais parce que je vais à la fac et que le capitalisme cey mal, m'voyez blablabla..."

Alors, nous nous sommes regroupés, et on s'est dit:
« Définissons le Conseil des Nobles. Sa place. Ses Droits. Ses Devoirs. »

Et la moitié s'est volatilisée.

Il y a plusieurs explications. La première. "Ce n'est pas la vision exacte que j'avais du Conseil, moi, et je refuse de participer à quelque chose qui sort de ma vision. Jme tire."
La deuxième. "Avant, on faisait du RP. C'était bien... Jme tire."
La troisième. "Cette définition ne flâte pas mon personnage et/ou ne sert pas ses intérêts. Jme tire."
La quatrième (que je découvre). "Je suspecte Takoda d'être un franc-maçon illuminati, et qu'il ait convié son organisation à prendre par la force et la corruption l'instance, et que son dessein soit d'avoir la main mise dessus afin de -BzzzKkZZzZzbbBGgZ- Echec de communication. Je ne serais pas partisan de ce complot! Jme tire."


Il y a une cinquième catégorie:
« Ces conversations stériles qui tournent en disputes, et divisent les joueurs, j'en ai assez. Peu importe les règles du Conseil, sa nature, son pouvoir. Créons un contenu que nous éditerons au fil de l'eau, dont la source native serait inspirée d'un code de la noblesse tardive IRL Française, qui semble correspondre à l'état Krytien, même si ça n'est pas exact et n'avantage pas mon personnage. J'en ai cure. Je suis là pour RP et je ne recule pas devant les difficultés que rencontre mon personnage. Un chemin sans embuches n'est pas intéressant. Alors je vais RP quoi qu'il advienne, suivant ce qui a été commencé dans une définition logique. Et je ne laisserai pas le JDR affecter ma pensé de joueur. Alors je reste... Ceci est mon Histoire! »


Les joueurs font ce qu'ils veulent. Et en plus, ils sont libres de le faire.
Quand vous prenez la décision, pour les raisons qui vous regarde, de quitter une instance qui a évolué ( Et elle allait de toutes manière devoir évoluer ) dans un sens qui n'est pas le vôtre.
Ayez, je vous prie, le respect pour vous même de reconnaître que c'était votre choix. Personne ne vous a forcé. Et que je sache, les membres actuels du Conseil sont désireux de voir d'autres joueurs se joindre à eux.

À titre tout à fait personnel :
Isra, Samshir, Shae. Cela me ferait plaisir de vous revoir au Conseil.
Et encore plus en tant qu'opposants de mon personnage et ses idéaux (Qui comportent volontairement des défauts, ou des points qui sont trop archaïques pour être préservés).

J'espère que vous entendrez que je ne suis pas malveillant, IRL. Smile

_________________

Fiche de Personnage
Revenir en haut Aller en bas
Armaggion



Messages : 531
Date d'inscription : 27/09/2012

MessageSujet: Re: problème au conseil des nobles   Ven 1 Aoû 2014 - 10:58

Il semble qu'il y ait eu une sorte d'étouffement de ce type de jeu du fait de la monopolisation médiatique par une seule guilde ou pas loin (si on compte ses diverses extensions) si bien qu'on a l'impression que le jeu de cour n'existe plus ou presque en dehors de ce petit cercle de quelques joueurs qui, peut-être, défaut supplémentaire, sont amis IRL (?) et disposent donc d'un niveau de communication avec lequel il n'est pas possible d'avoir un jeu véritablement fair-play ?

En voulant intervenir spontanément dans ce conseil dont je me souvenais qu'il était ouvert à tous les joueurs de personnage nobles, je me suis fait rembarrer par des "regards noirs" des "taisez vous, cordialement" et autres "mais c'est qui celle là ?" suggérant qu'il faille suivre une procédure ou un protocole dont je n'ai aucune connaissance. Je considérais naïvement qu'il devait suffire d'un RP cohérent et respectueux pour être admissible et partager du jeu agréable (ce qui va dans le sens des propos de Verena un peu plus haut, conforme à l'esprit fondateur de ce conseil autant que ma mémoire me le rapporte). Pourtant, à mon sens, l'intervention de mon personnage était polie, respectueuse, allait dans le sens de l'échange et, je crois, était plutôt intelligente. Mais peut-être n'était-ce qu'une mauvaise expérience ?

La conséquence en est que je comprends Gilmeril quand elle exprime une sorte de sentiment de frustration. Son RP est d'une belle qualité, sur le long terme, et pour moi ça devrait être un élément nécessaire et suffisant pour avoir toute légitimité sans avoir à adopter ce qui ressemble à passage obligé décidé par quelques-uns, à tort ou à raison, pour entretenir une sorte de monopole de fait entretenu par son exposition médiatique. Faut-il le déplorer ou s'en féliciter ?

Car là où je comprends moins Gilmeril ou Samshir, c'est sur le fait qu'elle ait ressenti ce besoin de participer à ces instances pour faire vivre son RP de cour. Ne se pratique-t-il plus que là, étouffé partout ailleurs ? Est-ce la conséquence de l'effet de masse que je décris ci-dessus ? Y a-t-il des blocages coupables pour empêcher ce genre de RP de s'épanouir ailleurs ? Est-ce qu'on ne surestime pas largement l'intérêt de ce conseil ? Pourquoi ne pas en constituer un second si le premier en convient pas à tous ?

J'ai l'impression qu'on surestime largement l'importance de ce conseil des nobles. Soyons lucides sur le fait qu'il ne décide véritablement de rien qui ait un impact quelconque sur le RP de qui que ce soit et ne sert qu'à nourrir le plaisir légitime de quelques joueurs qui se plaisent à partager une illusion commune qui est le propre du RP.

Si tel est le cas, je ne crois pas pour autant qu'il faille totalement imputer la faute aux joueurs qui participent, car il ne me semble pas que ce comportement soit vraiment conscient et volontaire, plutôt un effet d'affinité qui a fini par refouler les autres bonnes volontés en créant une espèce d'obligation indue de partager certaines modalités de jeu. J'y vois le fruit d'une sorte d'émulation forcément enthousiasmant quand on est de ce nombre. J'ai d'ailleurs l'impression, à la lecture du post ci-dessus, que c'est le cas : une minorité (importante certes) est victime de son succès et de son engouement, et se ferme au reste du monde avec une propension naturelle à se positionner en exemple, sans se rendre compte qu'ils se renferment sur un microcosme et une illusion de monopole. Je ne prétends pas avoir raison, mais que c'est le sentiment qui en ressort.

"Vous n'aviez qu'à réussir." est la phrase type que l'on entend dans une pareille occasion, souvent associée à "vous n'avez qu'à en faire autant." ou "vous êtes bienvenus" souvent proféré avec sincérité, sans se rendre compte que ce propos ne peut plus être entendu par l'autre parti, et entretenant cette illusion d'être dans son bon droit alors qu'on est juste en train de piétiner la sensibilité de l'autre, de lui manquer de sympathie tout en se donnant l'apparence du contraire (et se trompant soi-même). On est dans une logique très classique d'ultra-libéralisme en fait Wink

Peut-être qu'une réaffirmation que le RP noble et de cour est bienvenu et a toute sa place hors de ces instances, sans d'obligation particulière de figurer dans un quelconque panthéon, conseil, maison ou autre suffirait à détendre la situation ? Ou peut-être faudrait-il simplement fonder un autre conseil ? pas forcément exclusif du premier d'ailleurs ? Deux instances, ça ne fait pas forcément de mal.

Autrement dit encore : quel est le vrai problème fondamental ? J'ai du mal à mettre le doigt sur la vraie difficulté.

_________________
Aelwenn "Talisman" de Coursic | Emrys Wyrmalion | Endherion Wingolth
"Râlons moins, jouons plus !"
Revenir en haut Aller en bas
Lionel de Sacks



Messages : 345
Date d'inscription : 24/10/2013

MessageSujet: Re: problème au conseil des nobles   Ven 1 Aoû 2014 - 11:54

Takoda Valyena a écrit:
Quand vous prenez la décision, pour les raisons qui vous regarde, de quitter une instance qui a évolué ( Et elle allait de toutes manière devoir évoluer ) dans un sens qui n'est pas le vôtre.

Je m'arrête juste là dessus.

Le premier litige est survenu à la suite d'une réunion de commission qui a eu lieu IG et en RP. Les évènements qui s'y sont déroulés n'ont pas été du goût d'un groupe de joueurs. Malheureusement pour eux, en RP, ils n'ont pas obtenu gain de cause. La querelle est de ce fait et à leur initiative, passée sur le terrain HRP.
Les joueurs qui ont incarné leur personnage ig, qui ont fait front commun pour imposer une décision discutée en rp ig ou via courrier(s), ont été accusés de faire de l'anti-jeu, quand ils n'ont pas été traités d'idiots incapables de correctement incarner leur personnage (j'ai eu le privilège de lire quelques logs particulièrement intéressants à ce propos.)

La division est ensuite clairement apparue au grand jour lors de la réunion HRP du 28 mai dernier parce que deux écoles s'opposaient :
- Le Conseil se réunit, il prend des décisions, elles devraient impacter toute la communauté. C'est comme ça mais les gens ne sont pas obligés de le respecter même s'ils devront en subir les conséquences (en même temps des Séraphins étaient là pour assurer de leur plus total soutien à cette vision).
- Le Conseil se réunit, il prendre des décisions, mais il ne reste qu'un lobby. Les gens n'ont pas à subir un RP qui ne les concerne pas, ils peuvent accepter de s'y plier, mais il peuvent également refuser de le faire sans avoir à risquer de fâcheuses conséquences.

A partir de là, deux visions se sont opposées :
- Le Conseil ça sert à rien si les décisions qui y sont prises n'ont aucune conséquence sur la Communauté. Si vous ne le permettez pas, les gens vont finir par reroll Ministre. (d'ailleurs certains ont clairement signifié leur volonté de faire évoluer leur personnage dans ce sens en s'appuyant sur l'expérience du Conseil)
- Le Conseil doit s'ouvrir à la communauté sans imposer/influencer le jeu de tous. Il doit permettre un jeu d'ouverture quel que soit le niveau (l'exemple du paysan portant requête auprès du conseil pour qu'il règle un litige relatif à son cochon, a été cité).

Je me souviens d'un joueur (je ne vais pas citer son nom) qui a crié : MAIS OSEF DES PECNOTS ! NOUS VOULONS FAIRE DE LA POLITIQUE ! (je le mets en gros parce que ça a été mis en gros sur le cc groupe au moment de la discussion).

J'ai alors eu une réaction malheureuse qui m'a été reprochée à maintes reprises : j'ai donné mon avis qui était de dire que ; Non... Le Conseil des Nobles n'a pas à devenir une annexe du Ministère. Non, le Conseil des Nobles n'a pas à remplacer le Tribunal de Kryte. Non, le Conseil des Nobles n'est pas là pour servir de tremplin à un groupe de personnes visant le Ministère.
Je l'ai dit de manière virulente et en signifiant bien que j'avais le sentiment que certains tentaient de me mettre le couteau sous la gorge : Si on a pas le droit de faire des lois au Conseil, nous ferons des Ministres.
J'ai eu ce défaut de dire que les joueurs ne pouvaient pas décemment envisager faire de la politique parce qu'ils ne savaient pas même en quoi cela consistait. Je les ai invité à faire campagne, à rassembler la communauté autour de leur personnage pour voir si effectivement ils pourraient prétendre à être élus.
Et j'ai fini par dire quelque chose que je continue de penser : Nous ne sommes pas les "maîtres du jeu" de la communauté parce que nous avons décidé de jouer un personnage noble.

Nous sommes néanmoins parvenus à un statut quo qui prévoyait la discussion sur forum des prérogatives du Conseils.
J'ai de ce fait édité mes posts de présentation en expliquant que les joueurs allaient discuter de l'organisation du Conseil.

Avant l'ouverture des débats, un message a été posté pour dire qu'une nouvelle loi relative au port d'armes avaient été votée avec l'appui du Conseil des Nobles... Etrangement, cette nouvelle loi votée avec l'appui du Conseil des Nobles n'avait jamais été discutée sur le forum du Conseil des Nobles ou lors d'une séance.
J'ai ainsi été mise en porte-à-faux puisque j'ai toujours affirmé que le Conseil ne pouvait imposer sa volonté au reste de la Communauté (j'ai cherché le fil de discussion, mais je crois qu'il a été caché dans les tréfonds des archives de ce forum... Je n'ai trouvé que ces posts là).
Parallèlement à cela, des logs d'une conversation qui s'est tenue entre ces joueurs circulent (je les ai reçu le 8/6). Dans cette conversation, il est question d'une famille qui, créée pour l'occasion puisqu'il s'agit de fabricants d'armes de poing, va devenir très très riche... Je ne suis pas la seule à avoir reçu ces logs. Ils ont fait le tour d'une partie de la Communauté.

Toujours est-il que certains membres actifs de GW2RP s'insurgent et pointent du doigt ce qui se passe. La Communauté monte au créneau, la loi est finalement mise de côté (lien ici)

Dans la foulée sont ouverts plusieurs fils de discussion pour revoir le fonctionnement du Conseil. Les fauves sont lâchés, les règlements de compte peuvent commencer et nous en revenons à cette fameuse réunion de Commission IG (celle du début de mon message durant laquelle le personnage de Laynar a été accusé de Haute Trahison...)
Le joueur d'Askel de Barentorn est accusé d'avoir volontairement voulu couler les Commissions en HRP. La Présidence RP de Samshir à la tête de la commission est discutée et rediscutée en HRP. Bref, c'est la merde et je suis accusée de semer la pagaille parce que j'ose appeler à la tempérance.

C'est vrai, je l'ai fait, j'ai demandé à ce qu'un groupe de joueurs qui s'est entendu en HRP cesse de vouloir tirer la couverture à lui. J'ai demandé à ce que les attaques personnelles cessent. J'ai modéré les uns et les autres, et j'ai expliqué la situation : de plus en plus de gens, guildes, groupes m'annonçaient leur départ du Conseil.
Réponse de ce petit groupe de personnes : qu'ils se cassent, nous on va continuer à jouer.


Eh bien jouez...





Edit X 4 : des fautes grossières, je ne me suis pas relue intégralement avant de poster, désolée.
Nouvel Edit : rajout date


Dernière édition par Verena le Ven 1 Aoû 2014 - 20:47, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Takoda Valyena
Adoré par ses fidèles
avatar


Messages : 804
Date d'inscription : 13/08/2012

MessageSujet: Re: problème au conseil des nobles   Ven 1 Aoû 2014 - 12:01

Armaggion, ce que tu exposes comme un déroulé hypothétique de causes à effets est savamment présenté, englobant et nivelant la véracité de trois points.

Le premier, est que tu supposes que les Maisons Valyena, Volderodh, de Beaumont, Harcourt, de Brienne, Faustus... forment une coalition HRP de vieux amis qui se concertent pour entretenir une forme de suprématie sur une thématique donnée.
C'est faux. Je ne connais aucun des leaders de ces guildes, IRL. Si ce n'est pour échanger quelques cordialités, nous ne discutons que peu HRP. Et aucun dessein HRP n'a été exprimé, convoitant ceci ou cela dans le JDR. Ou bien cela s'est fait à mon insu. Mais j'en doute.

Le second, c'est l'incitation à un nouveau groupement dont le thème serait le même que celui qui existe déjà. Ou tout du moins, la banalisation du premier.
Le Conseil des Nobles n'est pas une guilde, avec un chef et une politique fermée. C'est justement une plateforme libre de droit, qui contient quelques rares procédures, pour éviter l'anarchie totale. Comme par exemple: "On ne parle pas sans lever la main et y avoir été invité par le président." Cela ne signifie pas que quelque chose est imposé au joueur. Non, le joueur peut décider de parler sans avoir été sollicité, car il estime que sa pensé est plus intelligente que la règle. Nonobstant, il doit s'attendre en voir le PJ qui incarne provisoirement lui dire "Taisez vous, cordialement." Ou pas, d'ailleurs. Car le PJ qui incarne le président au moment T, n'est pas celui qui l'incarne au moment T+1. Peut être qu'un autre aurait laisser la chose se faire. Comme un policier ne verbalisant pas un automobiliste, par clémence.
Mais pour en revenir à l'essentiel, nous jouons dans un espace dédié. Pas dans un espace strictement fermé et cloisonné. Ainsi le "Vous êtes le bienvenu" est le rappel de la définition même du support, mais un mensonge mesquin et sarcastique. Mais je reviendrai sur ce raisonnement plus après.
La création d'un deuxième Conseil était, aux prémices de celui-ci, déjà une "crainte". Tout étant une affaire de légitimité et de concurrence. La première hypothèse concernant les motivations de la création d'un second Conseil étant la volonté de redéfinir le support avec ses règles propres, là où on n'a pas su les imposer dans la prime trame.
Ex: "On m'a envoyé paître parce que j'ai parlé, alors que je souhaitais dire quelque chose de très pertinent. Alors, je vais créer un nouveau conseil où chacun pourra parler comme il en a envie, quand il en a envie."
La vraie question est: Combien de Conseil il y aura t-il si chacun le voit comme un domaine borné, au lieux d'un domaine libre, ouvert, mais avec des procédures ?
La seule réponse est: Autant que d'avis sur la meilleure réglementation stricte à donner à une entité fermée. À une guilde, en somme.

Le troisième point est dérangeant. Tu supposes que nous (Nous qui ?) sommes des malfaiteurs, mais pour être gentil, tu précises qu'on ne le fait pas exprès.
Alors... As tu abordé "Nous" individuellement pour avoir une si nette idée de "nos" desseins ?
Ou as tu observé avec assez de pertinence et d'insistance notre (odieux) comportement pour ainsi définir la portée de nos actions ? À moins que tout ceci ne se résume à un "Taisez vous, cordialement." ?


_________________

Fiche de Personnage
Revenir en haut Aller en bas
Nelphalyn
Grosdodo
avatar


Messages : 1662
Date d'inscription : 13/11/2012

MessageSujet: Re: problème au conseil des nobles   Ven 1 Aoû 2014 - 12:11

Je crois que le message d'Armaggion a été mal interprété. Je le comprends dans sa globalité comme une explication de ce qui peut être ressenti par un joueur qui arrive après la mise en place du conseil et dont le personnage ne connait pas vraiment ceux qui participent toujours aux réunions.

Comme dans n'importe quel cercle plus ou moins élitiste (la noblesse et le conseil sont élitistes, pas les joueurs, soyons clairs), il est courant qu'un nouveau venu se sente mis à part même si ce n'est pas voulu. Ce n'est jamais agréable pour le personnage, et le joueur risque effectivement de le prendre pour lui. Je n'ai pourtant pas vu de volonté de créer un autre conseil comme on fait une contre soirée parce qu'on n'aime pas le punch servi dans une autre.

Je crois qu'il faut surtout comprendre le léger malaise que les "nouveaux" participants ressentent et qu'il faudrait éventuellement y trouver une parade même extrêmement sommaire du type commencer les séances en citant le nom des participants présents si ça ne se fait pas déjà.

_________________
   
Mon personnage principal: Felaine Perenold De Ferdrael  -  Autres personnages sortis de ma tête
Revenir en haut Aller en bas
http://nelphalyn.jdrforum.com/
Armaggion



Messages : 531
Date d'inscription : 27/09/2012

MessageSujet: Re: problème au conseil des nobles   Ven 1 Aoû 2014 - 12:44

Je n'ai rien fait savamment. Le fait que tu emploies ce terme suggère que tu y vois une manipulation de ma part dans un dessein. Or je n'en ai pas. Pourquoi te sens-tu agressé par mon post ?

Je ne sais pas si vous êtes amis IRL et j'ai deux points d'interrogation successifs pour le dire, pour signifier que c'est apparemment, de ce que je lis ici, le sentiment de certains. Et qu'importe que ça soit le cas, je le citais comme une cause potentielle d'un sentiment de rejet involontaire de votre part. La cause n'est pas là, tant mieux et tant pis. Tant pis parce que sinon on aurait trouvé une raison factuelle à ce sentiment indu d'exclusion, tant mieux parce que ça enlève une suspicion de manque de fair-play, tout simplement. Donc en fait plutôt une bonne chose et ton éclaircissement est bienvenu. Il est juste dommage que tu le présentes comme une tentative de manipulation de ma part alors que je t'ai offert volontiers cette occasion de clarification.

Je sais que tu es de bonne foi dans ta volonté d'ouverture, je l'ai même relevé noir sur blanc. Mais vois à l'instant comme tu présentes mes propos comme une attaque alors qu'ils n'en sont pas. Crois-tu vraiment que qui que ce soit ici ignore qu'un minimum de discipline doit régner pour qu'une assemblée ne sombre pas dans le chaos ? Alors pourquoi ces propos dédaigneux quand je prends en simple exemple une situation concrète et vécue ?

Pour la détailler, j'avais la parole à cet instant, mais mon propos qui était un argument contre la proposition ne devait sans doute pas plaire, tout simplement. Couper la parole au contradicteur était de bonne guerre et je l'ai admis, ce n'est pas le souci. J'aurais pu lutter et m'insurger mais  je cherche simplement un jeu basé sur la discussion et l'échange, quelque chose de ludique et moins sombre, tout simplement, car je n'ai pas le loisir de m'engager dans des luttes de pouvoir complexes pour aller faire pression d'une façon ou d'une autre sur le déroulement. C'est votre jeu et votre droit. Surement même que l'assesseur pensait vraiment bien faire. L'exemple est simplement destiné à faire prendre conscience à ceux qui sont dedans, et donc pris dans des habitudes comportementales, verbales ou autres, de ce qui peut participer à cette impression que certains ressentent et que je peux comprendre, tout en comprenant aussi votre position, ainsi que je l'expose. Pourquoi te sens-tu si agressé alors que j'essaie de tendre une passerelle quand d'autres se détournent qu'il serait intéressant de séduire de nouveau ?

C'était (et c'est toujours) un exemple, le mien parce qu'au moins il n'est pas entaché de "on m'a rapporté que", destiné à illustrer par quels biais ou conséquences involontaires mais naturelles de RP successifs (X soutiendra Y qui soutiendra Z qui est l'ami de A qui favorise B) vous pouvez paraitre fermés à un observateur naïf et respectueux comme je l'ai joué. La solution n'est certainement pas de renier tous les RP qui ont amené à cette situation, ça serait un non-sens total. Au contraire, il faut construire dans la continuité en tâchant non seulement de souhaiter la bienvenue, mais encore de faire une place à ces joueurs qui s'excluent.

L'important, de ce que je perçois, et de faire de la place à ceux qui aimeraient participer à un jeu politique, dont hélas (parce que vous en êtes ici les victimes autant que les autres et qu'au final une situation douloureuse perdure) la plus grande proportion s'est cristallisée autour de ce conseil.

C'est bien parce que je trouve qu'il serait dommage de ne pas rendre les humeurs compatibles, tu ne crois pas ? Et c'est bien parce que je trouve qu'un seul conseil serait quand même une solution idéale, non ? Et en plus tu ne peux pas m'accuser de vouloir m'en emparer, je n'aurais pas les moyens de cette ambition et j'ai eu mes heures d'e-fame au delà du raisonnable. J'en parle donc de façon totalement décomplexée.

Car quant à créer un autre conseil... peut-être qu'il y aurait plusieurs autres conseils, peut-être pas ? Des cercles de discussions ? De petits lobbies ? Et alors ? Si certains s'en amusent, pourquoi pas ? Si ça permet à des joueurs de s'épanouir, de valoriser leur RP de façon intéressante, où est le souci ? Je me doute même qu'il existe déjà pas mal d'instances de ce conseil dans de nombreuses campagnes de guilde qui en font intervenir peu ou prou. Quoi qu'il en soit, ce n'est pas une proposition ferme mais un exemple de proposition destinée à apaiser des tensions inutiles qui nuisent à l'ambiance et finalement amènent des joueurs au jeu intéressant à ne pas trop s'en mêler alors qu'ils pourraient avoir intérêt à se rassembler dans une assemblée libre de la noblesse tyrienne ? Ça ne vous retire rien, ça ne peut qu'enrichir votre jeu. Pourquoi tant d'acrimonie ? Ce n'est qu'une idée et le bicamérisme ne me semble pas une idée si farfelue, si ?

Quant à vous accuser de complot ou de quoi que ce soit, loin de moi cette idée. Vous êtes plutôt victimes de votre succès au contraire. C'est bien le souci ! Et je ne pense pas que vous ayez de dessein précis hormis celui de vous amuser, comme tout un chacun. Inutile de te victimiser, il n'y a pas d'attaque sinon de toi contre toi. D'ailleurs pourquoi qualifies-tu ton comportement d'"odieux" quand je dis juste qu'il manque de sympathie plutôt par la force des choses, et alors que, pour ce que j'en ai vu, il est au pire maladroit mais plutôt bienveillant et qu'au contraire il me semble que vous fassiez des efforts pour vous faire comprendre ? Juste une tentative de décrédibiliser mes propos ? Mmmh... je dirais juste "irritation" mais la raison m'en échappe un peu, sans doute parce que je suis un peu le énième à vous poser ces questions alors accepte mes excuses si j'ai pu t'agacer, ce n'était pas mon propos.

_________________
Aelwenn "Talisman" de Coursic | Emrys Wyrmalion | Endherion Wingolth
"Râlons moins, jouons plus !"


Dernière édition par Armaggion le Ven 1 Aoû 2014 - 12:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Grelot

avatar


Messages : 1160
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: problème au conseil des nobles   Ven 1 Aoû 2014 - 12:48

Armaggion a écrit:
Si tel est le cas, je ne crois pas pour autant qu'il faille totalement imputer la faute aux joueurs qui participent, car il ne me semble pas que ce comportement soit vraiment conscient et volontaire, plutôt un effet d'affinité qui a fini par refouler les autres bonnes volontés en créant une espèce d'obligation indue de partager certaines modalités de jeu. J'y vois le fruit d'une sorte d'émulation forcément enthousiasmant quand on est de ce nombre. J'ai d'ailleurs l'impression, à la lecture du post ci-dessus, que c'est le cas : une minorité (importante certes) est victime de son succès et de son engouement, et se ferme au reste du monde avec une propension naturelle à se positionner en exemple, sans se rendre compte qu'ils se renferment sur un microcosme et une illusion de monopole. Je ne prétends pas avoir raison, mais que c'est le sentiment qui en ressort.

En fait, là où le bas blesse c'est que c'est les joueurs qui avaient fondés le Conseil des Nobles et en avait établit auparavant une ligne qui se sont fait plus ou moins sortir, et on vu le projet récupéré et totalement modifié comme le souligne Samshir dans un sens qui n'a plus grand chose de communautaire.
S'y ajoute le fait que certains ai usé d'argument fallacieux pour retirer peu à peu les droits de noblesse à certains joueurs (et donc on vu leur accès au Conseil remit en cause).
Enfin, le plus cocasse c'est que face à l'échec de la récupération, on revient de plus en plus à l'ancienne version du conseil.


PS: Il existe certains log en circulation mettant clairement en jeu des ententes HRP. Verena pourrait nous les fournir au pire des cas. ^^


PPS: Et d'ailleurs Takoda, pas mal de noble qui sont parti après votre prise de pouvoir du conseil HRP était des nobles joués depuis la release et qui ont continué même après que suite aux accusations d'expulsion de rollistes de la colonie d'Ascalon les Valyena aient disband.
Il serait donc plus respectueux et plus favorable d'arrêter de les viser comme des perso joué que pour le conseil des nobles (après tout, tu ne sais pas quels sont les rp qui se déroulent loin de tes yeux) mais je crains qu'on ai dépassé ce stade depuis le dernier bashing général soutenu par l'admin de l'époque.

_________________
Spoiler:
 


Dernière édition par Isra Khamsin le Ven 1 Aoû 2014 - 13:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shaeterna Volpe

avatar


Messages : 102
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Re: problème au conseil des nobles   Ven 1 Aoû 2014 - 12:56

Takoda Valyena a écrit:
Quand vous prenez la décision, pour les raisons qui vous regarde, de quitter une instance qui a évolué ( Et elle allait de toutes manière devoir évoluer ) dans un sens qui n'est pas le vôtre.

Juste pour mon cas personnel, dois-je rappeler que ne m'étant pas inventé un titre de noblesse, j'ai dû profiter d'une faille pour participer au Conseil, et qu'après avoir travaillé sur la trésorerie, mon personnage a été dégagé par des moyens et une volonté HRP ?

A cela, je rajouterai toutes les opérations frauduleuses de l'une ou l'autre des maisons, dont beaucoup se doutent, mais que l'on ne peut prouver. A moins de passer des arrangement HRP, mais dans ce cas, où est le plaisir de jouer ?

A partir de magouilles dans ce genre, comment est-il possible que le mouvement joint de vos maisons puisse avoir une ligne de jeu clairement lue par les joueurs ?

Comment cela peut-il créer du jeu quand les autres sont repoussés ou intimidés ?

Alors oui, la plupart des joueurs exclus et peut-être frustrés finissent par vous mettre tous dans le même panier.
Vous profitez des avantages de cette position, alors profitez également des désagréments engendrés et des vagues de mécontentement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://ambiancemassage.jimdo.com/
Armaggion



Messages : 531
Date d'inscription : 27/09/2012

MessageSujet: Re: problème au conseil des nobles   Ven 1 Aoû 2014 - 13:01

Il y a probablement eu des griefs avérés, des choses incomprises ou mal interprétés, des maladresses, des petits arrangements... ça arrive et ça arrivera. La vie est ainsi et il est inutile de remuer tout ça, même s'il peut être important parfois d'exprimer ce qu'on a sur le cœur pour pouvoir tourner la page.

Considérons que c'est fait.

Maintenant la question est : que faire pour progresser et sortir de l'ornière ? Comment allons-nous à nouveau séduire ces joueurs qui se sont détournés ? ou bien doit-on renoncer et les encourager à monter leur propre affaire ? Toutes les options sont ouvertes et loin de moi l'idée d'en privilégier aucune.

_________________
Aelwenn "Talisman" de Coursic | Emrys Wyrmalion | Endherion Wingolth
"Râlons moins, jouons plus !"
Revenir en haut Aller en bas
Grelot

avatar


Messages : 1160
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: problème au conseil des nobles   Ven 1 Aoû 2014 - 13:15

Plus que des petits arrangements.

Enfin sincèrement si on veut relancer le Conseil, il faut surtout retourner vers la première version de celui ci.
Une sorte de lobbying sans réel pouvoir décisionnel vis à vis des autorités légales ce qui laisse beaucoup plus de liberté au rp.
En somme comme le rappel Verena a juste titre, la vision
Vérena a écrit:
Le Conseil se réunit, il prendre des décisions, mais il ne reste qu'un lobby. Les gens n'ont pas à subir un RP qui ne les concerne pas, ils peuvent accepter de s'y plier, mais il peuvent également refuser de le faire sans avoir à risquer de fâcheuses conséquences.
Vision qui évitera également les vrais bagarres pour s'approprier la moindre once de pouvoir fictif et qui bascule trop souvent en conflit HRP.

Ça implique d'autres questions qui sont peu à peu passé à la trappe. Qui ont fait peu à peu de la "motion" comme la seule raison d'être du conseil.
Entre autres les demandes de certaines guildes du Conseil ou de l’extérieure demandant une aide.
Cela peut être une famille noble impliqué dans la noblesse qui demandera de l'aide pour sécuriser la route vers l'Arche du Lion pour donner un event impliquant ceux que ça intéresse, ext.

Ça demande aussi d'abandonner les idées de mettre des barrières à l'entrée et de se permettre de dire, "machin t'es noble, toi pas". C'est au joueur jouant ce perso de faire ce choix.
Ça permettra également d'éviter les bagarre de BG que j'ai toujours trouvé des plus improductives et reviennent finalement à celui qui a le plus de copains.

En somme, un vrai projet communautaire où chacun a droit d'apporter sa pierre sans écraser le voisin et qui permet d'y participer ou de s'en mettre en retrait facilement et reste ouvert à tous.

PS: et cesser de chercher à définir exactement la noblesse sur un modèle fantasmé en France au XIX° siècle, GW2 s'inspire d'un grand nombre de civilisation avec chacune leur propre définition de la noblesse. Les inspirations sont nombreuses et le jdr tirera d'autant plus de richesse de cette diversité. D'autant plus qu'aucune source précise dans le lore donne de définition claire la laissant donc au choix de chaque rollistes individuellement.
Et je ne parle même pas de la succession dans un monde avec égalité homme/femme.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shaeterna Volpe

avatar


Messages : 102
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Re: problème au conseil des nobles   Ven 1 Aoû 2014 - 13:31

L'idée que j'ai commencé à mettre en place est de dresser un Conseil des Marchands réunissant les commerçants, artisans de Kryte, pour "s'opposer" au Conseil des Nobles.

Lobby contre lobby, en jeu d'opposition ou de collaboration.

Mais beaucoup de joueurs ont été échaudés par la politique arrangée du Promontoire, c'est l'été, de nouveaux jeux arrivent à la rentrée...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://ambiancemassage.jimdo.com/
Armaggion



Messages : 531
Date d'inscription : 27/09/2012

MessageSujet: Re: problème au conseil des nobles   Ven 1 Aoû 2014 - 13:52

On doit pouvoir aussi imaginer des soirées thématiques, un équivalent de salons ou de colloques axés sur une question précise ? Ça pourrait aller de choses très sérieuses comme "l'inflation du prix du pain et de la brioche et les moyens de la juguler" à "concours d'uniformes à l'occasion d'un défilé des guildes" en passant par "le rapatriement des cendres de notre grand héros [...]", en définissant à cette occasion les moyens de mettre en œuvre ces initiatives ? Smile

Aucun pouvoir impactant ou ennuyeux pour qui que ce soit, participant ou non à telle ou telle instance, mais surtout des devoirs à contracter pour animer notre communauté, aussi éclatée soit-elle. Autrement dit toutes ces initiatives pourraient être des sujets portés par le conseil des nobles ou des instances indépendantes / parallèles ponctuelles ou durables tel que ce conseil des marchands que tu évoques. De toutes façons rien n'est exclusif : l'important est qu'on retrouve le goût de s'amuser ensemble, l'esprit libre de toutes les négativités qui ont souillé le passé d'une façon ou d'une autre.

Il est vrai que le moment est peut-être un peu mal choisi au cœur de l'été, mais libre à nous de commencer à poser quelques bases. Sur ce, je retourne dans mon quasi-anonymat reposant et je vous souhaite bon jeu à tous !

_________________
Aelwenn "Talisman" de Coursic | Emrys Wyrmalion | Endherion Wingolth
"Râlons moins, jouons plus !"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: problème au conseil des nobles   

Revenir en haut Aller en bas
 

problème au conseil des nobles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le Conseil des Nobles recrute !
» [Invitation] Réunion du Conseil des Nobles du 11/04/2014
» Présentation du Conseil des Nobles
» [Conseil] Problème de paiement avec paypal
» [Conseil] Problème achat sur Ebay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GW2 RP :: Organisations & Guildes :: Kryte :: Les Nobles :: Conseil des Nobles :: Le Hall de Marbre-