Forum communautaire rôleplay de GW2
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Confrérie du Carcan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La Confrérie du Carcan   Mar 25 Aoû 2015 - 19:02


La Confrérie du Carcan









Présentation HRP

Nom de la Guilde : La Confrérie du Carcan.
Tag :  [RP]
Contact IG : Ged Neese.
Recrutement : Ouvert.
Concept de la guilde : Services - Chasseurs de prime.
Forum : http://www.gw2-carcan.com/

Désireux de relancer ou de participer à une activité plus pérenne au sein de la nouvelle Arche du Lion, la Confrérie du Carcan se propose de vous faire vivre l'aventure exotique d'avides et néanmoins codifiés chasseurs de primes et hommes à tout faire, pour le plus grand besoin de nos clients ! Le Nichoir du Corbeau nous semble une planque ou un quartier général approprié pour cet univers à même de séduire les plus aventuriers d'entre-vous. Saisir une affiche à la volée, boire un rhum, graisser sa lame ou son revolver, et la traque n'attends que vous et vos compagnons de pognon ! Ouverts à tout partenariat et fondant l'essence même de notre guilde sur l'interaction, nous vous invitons à être ouverts dans la mesure d'une cohérence nécessaire.
Présentation RP

Justice et Morale ne font pas toujours bon ménage, et l'on scande souvent dans un dicton bien connu, que la première de ces vertus est bien souvent aveugle... Hommes de l'ombre, désireux d'éclairer dans le fracas jaillissant des lames, ou la poudre enflammée d'un canon, les zones sombres d'une juridiction humaine et donc imparfaite; la Confrérie du Carcan se propose comme un mal nécessaire à faire le Bien. Indépendamment des considérations matérielles, nobiliaires, sociales, ou affectives, chacun doit répondre un jour de ses actes devant telle ou telle divinité, tel ou tel acte de conscience.
Car quant l'heure vient à la Traque, le Carcan attends patiemment une proie à exhiber.

Mais, loin de nous satisfaire de cette noble entreprise, la Confrérie outrepasse les stéréotypés corruption, et lancer de bourse pleine pour nous convaincre. Nous choisissons nos contrats, et c'est ce qui nous rend responsables et efficaces. Pas question de se lancer aveuglément dans une vendetta ou faide sans retour, parce que vous agitez votre gros paquet devant nous, et entendons ici, celui qui fait un bruit de pièces !

Rouage de l'économie, nous sommes un service. Si la chasse à la prime représente une ligne directrice et une stabilité pour notre confrérie, nous sommes à mêmes de satisfaire vos besoins les plus déjantés et qui nécessitent gros bras et stratégie.

Vous êtes un Asura herboriste drogué aux baies d'Omnom ou aux Cactus mais Orr et les Contrées Sauvages signeraient votre arrêt de mort ? Vous êtes incertain quant à votre prochaine transaction pas très nette-nette et la circonférence d'un biceps Norn vous rassurerait ? Le petit Patte-en-rond est coincé en haut d'un arbre ? Votre petite soeur rebelle a décidé de fuguer ? Les peintres en bâtiments traînent depuis des jours sur votre façade, et vous désirez des mains efficaces ? Vous en avez marre de Bernard, votre voisin ivre qui fait ses besoins sur votre clôture tous les soirs ?

Ne cherchez plus, la Confrérie du Carcan est à même de vous satisfaire que ce soit dans les grandes localités krytiennes, qu'aux faubourgs les plus lointains. Chacun de nos membres est unique et a ses spécificités propres. Nous sommes une équipe, une confrérie, pas un troupeau de Dolyak dirigé par le mâle en rut de la saison.

Alors, Messieurs, Mesdames, et autres Créatures : sortez vos bourses, et cette fois-ci les deux ! Nous nous attachons à votre détermination plus qu'à votre argent et nous soumettons chaque demande à notre bon vouloir, à vous de nous convaincre que votre cause vaut la peine qu'on s'y attarde !

Vous pouvez nous contacter via nos membres en déplacement ou plus communément, à la célèbre Taverne de l'Arche au nom de fauve : le Nichoir du Corbeau !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Confrérie du Carcan   Mer 26 Aoû 2015 - 16:51


La Confrérie du Carcan








Code de la Confrérie

La Confrérie du Carcan propose aux employeurs une unité de choc, s'adaptant efficacement aux situations et s'appuyant sur un code disciplinaire nécessaire à la réussite des missions. Indépendamment de toute éthique et esthétique raciale, la Confrérie comme son nom l'indique met en valeur la cohésion et la fraternité dans le mélange des différences et des spécificités. Ce qui importe pour nous est qui vous serez, et non pas qui vous étiez. Si un entretien est nécessaire pour juger de votre bonne volonté, aucune question de vous sera soumise sur votre passé et nous faisons fi de votre gloire ou honte d'antan au profit de vos actes de l'instant et de l'avenir !

A chaque Confrérie son credo et le Carcan se divise en douze points essentiels à respecter. Facile à retenir, guide de conduite simple, il vous sera également facile de l'appliquer à mesure de votre bonne implication.

La Confrérie bien que hiérarchisée nécessairement dans les missions pour des raisons d'efficacité, elle se veut unité et égalité entre les membres. Lisez attentivement ces règles, acceptez-les, ou passez votre chemin.


1 - “Être unique dans l'unité” : Le membre doit rester fidèle à lui-même et faire jouir efficacement ses forces et ses faiblesses au sein de l'équipe. Adaptabilité et connaissance de soi sont les premières lignes nécessaires à respecter.

2 - “Jamais seul” : La Confrérie se compose de “frères” et de “soeurs” et pas de simples équipiers. Vous devez faire fi de votre individualisme exacerbé et combattre de concert, ne laissant jamais un allié derrière vous si il vous est possible de le faire !

3 - “Sauvez nos âmes” : Si un frère hèle l'aide imminente de la Confrérie, nous devons répondre à l'appel quelque soit les raisons de son appel. Sur place, nous tenterons de stabiliser la situation et de réfléchir à la nature de l'aide requise.

4 - “Vingt kilomètres à pied...” : Un membre ne devra aucunement afficher des signes de paresse et de faiblesse surmontable. Marcher à l'unisson est le meilleur moyen de supporter l'épreuve.

5 - “Inébranlable !” : Un membre de la Confrérie doit s'exécuter sans rechigner aux taches et travaux imposés par le contrat. Ses conditions et besoins matériaux doivent passer outre son individualité et participer à l'effort de groupe. Inébranlables nous sommes, on est pas là pour se branler !

6 - “Chef, oui Chef !” : En mission, un membre de la Confrérie ne discutera pas les ordres imputés. Il lui est possible de discuter, librement et publiquement au sein de la Confrérie, de son accord ou désaccord avec les méthodes de commandement d'un frère – hors situation de mission, notamment au Quartier Général.

7 - “À moi les Brumes” : Vivre lâchement ou mourir avec honneur ? Le choix est fait pour les membres de la Confrérie. Périr au combat est un honneur pour de nombreux peuples tyriens, et périr dans un combat qui sert une cause juste grave un nom dans l'immortalité des souvenirs.

8 - “Pour-parler ?” : Un membre peut contester une mission ou une situation qu'il estime impossible à surmonter, pour des raisons physiques ou psychologiques. Dans ce cas précis, le membre en question est en tort mais son choix doit être respecté si l'on juge de sa bonne foi. Le jugement se fait à main levée pour dispenser tel ou tel membre. En situation d'urgence, le membre ne peut pas reculer ou fuir.

9 - “Bon, j'me casse” : Un membre coupable de désertion est directement signalé comme prime pour les autres Chasseurs et anciens frères. Selon les conséquences de sa désertion, le choix de la prime et du “mort et/ou vif” est décidé par vote à main levée.

10 - “Pertes et profits” : L'argent obtenu lors d'une mission est réparti équitablement entre tous les participants quelque soit leur degrés d'implication. En revanche, pour le méritant, des récompenses supplémentaires peuvent lui être attribuées dans le butin par vote à main levée. Les membres sont amenés à se surpasser, à se dépasser, quand cela ne doit pas se faire en dépit de la cohésion de groupe.

11 - “Congés maternité” : Les membres “intendants”, “administratifs”, “gérants”, “artisans”, “ambassadeurs”, “malades” ou “infirmes” bénéficient d'un pourcentage d'argent reversé par les missions. Une bonne arrière-garde est le nerf d'une expédition réussie. Tout abus de ce système sera néanmoins puni.

12 - “Aimer bien et bien châtier” : Le dernier point primordial et l'un des plus importants est le respect. Le membre de la Confrérie doit respecter impérativement trois choses : ses partenaires, lui-même et maintenir une bonne hygiène de vie, et le code de la Confrérie. Tout manquement au respect nécessaire sera sévèrement puni. Punitions et récompenses sont décidées par vote collectif à main levée.

À lire attentivement, à apprendre attentivement, avant chaque adhésion.
Chaque membre doit signer le Code en faisant précéder la mention “Lu, appris, et approuvé”.

Revenir en haut Aller en bas
Songemiroir



Messages : 5
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: La Confrérie du Carcan   Mer 26 Aoû 2015 - 23:11

Je suis fort intéressé par ce projet! N'hésite pas à m'ajouter in game!

_________________


Personnages:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Confrérie du Carcan   Jeu 27 Aoû 2015 - 13:37

Hargarn a visiblement accepté le code de sa signature la plus naturelle...



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Confrérie du Carcan   Sam 5 Sep 2015 - 2:54


La Confrérie du Carcan








Dans la jungle, terrible jungle...



Au crépuscule de la 65ème nuit du Scion c'est un soleil de plomb qui tira sa révérence pour une lune rousse. Le ciel était chaud, l'air étouffant et l'on alternait de bruine aux averses sur les Terres de Brisban.

C'est dans cette atmosphère oppressante que le petit groupe de chasseurs de prime sus-nommé "Confrérie du Carcan" se mit en traque à la cible humaine. On raconte que les visés étaient des sous-fifres récents de la Sinistre Triade. Depuis le réveil du Dragon de ronces et de lianes, il y avait de l'argent à se faire sur les nombreux réfugiés ou les membres du Pacte. Deux grands habitués du banditisme, le Norn Harold Fernusson et le Charr Rakkar Brûlepatte, étaient recherchés depuis pas mal de temps par le comptoir de Yakkington. Leurs agissements criminels remontaient à l'époque de l'Alliance de la Fusion, mais les deux compères passèrent toujours entre les mailles du filet - jusqu'à ce soir chaud et humide.

L'équipée de traqueurs armés des pieds au cou se composait des certains Ged, Tilly, Blondie et Kelly. Ils traversèrent la jungle dans la moiteur obscure, sous les rares rayons de lune : machettes, dagues, arc, flingues... rien ne manquait !

Ils arrivèrent peu à peu aux Terres du Vandale où plusieurs haut-lieux du banditisme se faisaient face. Les chiens des pistolets rougeoyaient comme les yeux des guetteurs, de véritables signaux d'urgence qu'ils se transmettaient de tour en tour. C'était la fête chez les malandrins ! Sûrement encore un jackpot arraché aux membres du Pacte, ils n'avaient donc que ça à faire ?

Le groupe opta pour une approche tactique et discrète, osant même songer à l'infiltration. Ils se débrouillaient pas trop mal, mais un membre de la Confrérie entra en scène : c'était Hargarn, un Norn bien connu pour sa furtivité, qui injuriait ses compagnons, les balles fusant derrière lui !

La discrétion fut vite oubliée, et l'on nota la réactivité des chasseurs ! Une flèche de Kelly vint se loger rapidement dans le crâne d'un humain trop malin. Tilly fusillait du regard et de ses armes de poing, les plus aventureux. Le surnommé Blondie était une vraie anguille, se faufilant dans la masse, arrachant des râles aux égorgés. Ged fidèle à lui même restait plus ou moins calme, stratège et fin tireur. Hargarn enfin, fonça dans le tas... Son espadon réduit bien des échines en poussière dans des craquements sourds d'os.

Bientôt, Ged et son ami Hargarn, partirent "négocier" avec les bandits, les trois autres en renfort à l'abri des ombres. La pluie battante frappaient les visages des deux mâles, et les bandits du Fort tentaient de percevoir les silhouettes fumantes. Un silence retentit... Un cochon, oui, vous ne rêvez pas, un cochon vola par dessus la palissade de piques de bois. Il s'écrasa au sol, se fracassant les pattes, et grouina à souhait.

Un Asura nécromant et un Sylvari Rôdeur de la Sinistre Triade apparurent sur les remparts. Menaçants et refusant d'obtempérer c'est une petite bataille qui éclata dans la nuit ! Bandits après bandits, nos cinq héros jaillirent des ombres et affrontèrent les assaillants. Surins, coups de masse, volées de flèches, magie noire : le groupe devait encaisser à mesure qu'il renvoyait la pareille.

On raconte comment Kelly transperça la gorge du Sylvari d'une flèche, on raconte comment la sève perla lentement comme les gouttes sur la terre battue par les vents.

On raconte comment ledit Blondie bondit tel un fauve par dessus l'un des hommes et asséna de multiples lancers de dagues mortels.

On raconte comment Tilly assura son ambidextrie parfaite aux pistolets et fit pleuvoir un nuage de poudre et de feu dans les rangs ennemis.

On raconte comment Ged eut deux hommes d'une seule balle et égorgea un homme à terre à la vitesse d'un éclair.

On raconte comment Hargarn coupa en deux les assaillants qui lui tournaient autour comme des rapaces.

Nos compagnons avançaient dans l'assaut, et ils parvinrent à maîtriser leur première cible : le charr Rakkar Brûlepatte se fatigua dans la danse des lames avec les femmes du groupe et succomba enfin à un coup de pommeau d'espadon Norn. L'Asura qui s'entourait d'une aura maléfique, prit la fuite sous les assauts répétés des compagnons.

La victoire était proche, la sueur perlait, la pluie tombait, le souffle arrachait des petits nuages de brume.

Un énorme craquement de bois retentit alors qu'il ne restait plus aucun bandit dans les parages. Harold Fernusson venait d'endosser sa forme d'Ours-Norn et chargea Ged et Kelly. Le chasseur de prime tomba dans les vapes et Kelly fut projetée au loin. Alors que Blondie et Tilly s'apprêtaient à combattre le monstre, Hargarn fendit la nuit de grognements puissants !

Le Fils de Svanir évoqua la puissance de l'Esprit de la nature "Dragon" et asséna une série de coups mortels à son ancien frère. La hache couvegivrée vint trouver un crâne à fendre, et l'épée draconique un coeur à pourfendre.

L'Ours-Norn projeta Hargarn au loin et s'écroula, mort.

La Confrérie du Carcan venait de remplir un de ses premiers gros contrats ! Résultats des courses : cent cinquante pièces d'or attendaient les chasseurs. Ged chargea Hargarn d'assurer la course du prisonnier et de récupérer la prime. Le Norn accrocha la tête de son congénère à un morceau de corde et orna le Charr de son nouveau sautoir - il n'était pas question qu'il se rebelle en route !

Ged, Tilly, Kelly et Blondie prirent le chemin d'un repos bien mérité, sous la pluie encore cinglante, et les vents chauds de l'Ouest.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Confrérie du Carcan   Mer 9 Sep 2015 - 10:25


La Confrérie du Carcan








La Grotte des Bandits ...



La soirée n'avait pas été de tout repos mais un contrat est un contrat, les agriculteurs avaient émis une requête, une dizaine de bandit terrorisaient la vallée de la reine, enlèvement, meurtre, racket, saccage de récolte. Leur planque n’était qu'un secret de polichinelle, moins nombreux que prévu, Ged, Kelly et Traven nouvelle recrue charr marchaient sur la vallée de la reine.

A peine passé le sous sol de la maisonnette, l'odeur ferreuse du sang mordait leurs narines et il ne fallut pas longtemps avant de trouver dans la galerie un premier corps démembré, un bandit ... La galerie était jonché de sang et de cadavre dans le même état, l'atmosphère était pesante, la chaleur étouffante, qu'est ce qui avait pu causer ça et mettre les bandits dans cet état.

Alors qu'ils avançaient toutes armes dehors, ils avisèrent une créature humanoïde de grande taille, plus petite qu'un norn mais massive, elle démembrait un bandit dont le cri nous gela le sang.

Un passage sur le pont en bois nous rapprocherait d'elle, un long moment j'ai hésité à faire demi tour, étions nous seulement assez nombreux pour affronter ça. Il était hors de question de mener les membres de la confrérie à la mort, mais faire demi tour aurait put être tout aussi mortel pour nous. Et c'est d'un pas décidé que nous marchions sur le pont rendu glissant par le sang et les entrailles qui le recouvrait.

Une fois devant la créature, ils nous étaient possible de voir qu'il sagissait d'un bandit, qui avait probablement prit une décoction dont il ignorait tout, coincé dans une forme improbable et hideuse, rappelant celle que prenne certains guerriers en saccage, ici la soif de sang en plus et un penchant pour le cannibalisme.

"Manger" fut à peu près le seul mot que la créature prononça. Traven le charr prit instinctivement les devant levant son pavois en s'ancrant sur ses appuis, je passais la rambarde pour ma part me dégageant un angle de tir, Kelly assurait nos arrières tout en ayant un angle parfait pour ses flèches également.

La créature chargea Traven qui l’accueillis de son pavois mais bien que repoussé, il avait tenu la charge et renvoya un coup de masse sur la créature qui vacilla à peine, mon colt fumait alors qu'une balle venait frapper la tête de l’humanoïde un jolie tir mais la balle ne perça pas l'os, impossible de prendre mon épée, mes blessure me l'interdisait et je maudissais mon état, une flèche siffla et vint se planter dans l’épaule de l'abomination. Bien que notre premier assaut fut bien mené, il était clair que nous avions face à nous quelque chose dont la résistance était hors norme.

Le pavois du charr finit par voler, la créature enflammé par le feu du gardien mais contre toute attente, le résultat fut qu'elle était recouverte d'une sorte de carapace faite de sa peau durcit, tirer sur elle n’était désormais plus chose aisé, car nous avions beau faire mouche, nous ne faisions que sauter un morceau de cette "armure" plutôt que la blesser.

Kelly fut la première à y parvenir, faisant sauter un morceau de la carapace et fichant ensuite une flèche dans la peau tendre qui se cachait en dessous.

Arden et Kay' nous rejoignaient après une glissade sur le pont qui les fit patiner fesses les premières en contrebas.

Kay semblait à bout et ses tentatives de faire appel à sa magie d’envoûteuse furent infructueuse. Arden semblait tout aussi fatigué et ses deux premiers coups de lance totalement identique ne firent qu'effleurer notre opposant.

Une balle siffla mon colt fumait c’était ma dernière balle, elle frappa comme elle devait ou Kelly avait précédemment planté sa flèche, Traven inspiré après avoir été rejeté au loin chargea de sa masse dans un assaut qui fit voler la carapace de la bête en éclat, Arden donna un coup de lance qui vint la faire vaciller sérieusement, elle vivait enfin ses derniers instant après un combat éreintant, Kelly, Traven et Arden l’achevèrent.

Le calme était revenu, nous brûlions l'endroit par précaution et nous séparions alors que j'allais trouver mon commanditaire. Après un cours récit des événements je refusais la prime promise, c'est la créature qui avait réglé le problème des agriculteurs bien qu'elle aurait finis par leurs en causer, mais aujourd'hui ce n’était pas notre contrat, il m'incomberait de régler la note pour mes confrères.

Nous commencions à bien fonctionner en équipe. J’étais satisfait de ce que nous étions en train de construire. Mais ceci est une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Day Fleming

avatar


Messages : 90
Date d'inscription : 21/01/2015

MessageSujet: Re: La Confrérie du Carcan   Jeu 1 Oct 2015 - 13:55

Hello,

Ce projet à l'air relativement actif et me semble intéressant
contacte moi IG ou sur forum Smile

_________________
Mes personnages:
 
Revenir en haut Aller en bas
Angeline

avatar


Messages : 269
Date d'inscription : 30/11/2013
Age : 33

MessageSujet: Re: La Confrérie du Carcan   Mer 28 Oct 2015 - 19:10


RAPPORT DE MISSION






« La Mission » Je ne savais pas à quoi m’attendre, en arrivant sur place.
Le contrat nous avait été confié, et notre but ce soir-là, était de ne pas
revenir les mains vides.


Arrivés sur place, Luciole nous a réparti en deux groupes afin que la petite
troupe qui m’avait été assignée, distrait les gardes, pour que l’autre puisse
s’occuper du tuyau.
Grâce aux informations qui avaient été recueillies avant, nous savions à quoi
nous attendre, mais, je sentais que Tillynéa et Aiden, étaient un peu stressés.


Ma première prérogative, a été de faire assommer le garde au pied de l’arbre,
un peu décalé par rapport aux autres. Cela fût accompli avec brio par Tillynéa,
d’un coup de crosse en pleine tempe. Après cela, nous nous sommes tous
réfugiés derrière cet arbre immense, et là, j’entrais en jeu.


Une petite illusion d’une essaim d’abeilles que j’envoyais sur les trois gardes
qui faisaient leur ronde, afin de les éloigner de la maison, pour ainsi nous
permettre de nous occuper du dernier garde restant au niveau du pré-haut.


Je confiais cela à Aiden, mais, qui sûrement un peu trop angoissé, loupa son
tir. Nous ne savions pas où en était le groupe de Luciole, mais, voyant arriver
une énorme vague d’eau, nous nous sommes doutés, qu’ils avaient réussi.


Nous nous engageâmes donc à courir jusqu’à la porte ouverte, alors que l’alerte
était donnée. Tillynéa entra la première et se retrouva nez à nez avec un garde,
dans la salle principale, le fer s’entrechoqua, alors que Tillynéa était en
mauvaise posture, Ewilan vint à son aide. Cela ne fût pas concluant, et Aiden,
dégaina de nouveau, pour essayer de paralyser le garde, mais cela s’avéra
inutile, et il se retrouva assommer à son tour. Ewilan réussi à mettre l’homme
à terre, mais celui-ci n’avait pas dit son dernier mot, et retourna la manœuvre
contre lui. Je me précipitais donc, abattant mon épée au niveau de sa jugulaire,
coup qui le fît  plier et tomber à terre.


Seulement, surpris par un deuxième garde, Tillynéa subit un tir au genou,
Ewilan me mit une célérité, , alors que Aiden était toujours au sol inconscient ,
je me suis donc élancée sur le garde pour le transpercer de part en part de
mon épée, et lui aussi s’effondra au sol.


Je ne sais pas ce qu’il se passait dehors, mais nous fûmes vite rejoins par
l’équipe de Luciole.
Nous savions qu’il restait des hommes en bas, et un fumigène lancé par Vlevv,
nous permis de nous y aventurer un minimum camouflé.


J’ai vu Aiden, dégainer son pistolet, et tirer une fois, pour paralyser une cible.
Certainement un asura, vu la silhouette dans la fumée. Celui-ci s’effondra. Avant
que l’un de nous ne puisse bouger, un tir a retenti, mais aucun de nous n’a été
touché. Je m’élançais donc vers la poutre où il avait trouvé refuge, mais pensant
le voir debout, mon coup ne porta pas.


Me retrouvant fasse à une personne armée, et ma lame coincée dans le bois, je
comptais sur mes compagnons, pour abattre notre cible. Je vis passer devant mes
yeux une dague, qui fila tout droit se loger dans le bras de mon agresseur. J’écartais
l’arme tombée au sol, et m’approcher de l’homme sonné, pour lire des bribes de
pensées, qui pourrait nous intéressait. J’ai pu savoir grâce à cela, que plusieurs d’entre
eux avaient filé, mais rien de bien plus probant.


Nous nous sommes assurés que tous ceux que nous trouvions se retrouvent ligoter.
De là, nous récupérions le coffre qui nous intéressait avant de reprendre la route.


La mission venait de se terminer.




Note Personnelle : Je tiens à ce que chacun de ceux qui constituent
l’équipe Epsilon soient félicité. Avec l’adrénaline, et pour certain la peur, il
n’y a pas eu de gros soucis.  Je suis extrêment ravie de faire équipe avec
eux.



Bellyne Prisc
Second de l’équipe Epsilon.





_________________
«Mieux vaut vivre enchaîné près de celui que l'on aime, que libre au milieu des jardins près de celui que l'on hait.»

«L'homme est une marionnette consciente, qui a l'illusion de la liberté.»



MERCI TROGNAR !!:
 
Revenir en haut Aller en bas
jo dillinger

avatar


Messages : 11
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: La Confrérie du Carcan   Dim 1 Mai 2016 - 10:24

(Toujours présents et très actifs, une mise à jour du post dans peu de temps.)

EDIT : merci pour le changement de catégorie.
Revenir en haut Aller en bas
jo dillinger

avatar


Messages : 11
Date d'inscription : 01/06/2015

MessageSujet: Re: La Confrérie du Carcan   Ven 23 Sep 2016 - 13:54

La Confrérie du Carcan s'apprête à embarquer pour une campagne au coeur sauvage de Maguuma. Bernard le fidèle tavernier continuera d'assurer le service au Nid de Corneille, ainsi que les autres serveurs moins connus.

La Confrérie accueillera de nouveau les visiteurs, simples curieux comme mercenaires, dès son retour.
Revenir en haut Aller en bas
Eldarts



Messages : 4
Date d'inscription : 28/10/2016

MessageSujet: Re: La Confrérie du Carcan   Dim 30 Oct 2016 - 12:29

Salut! Je suis plus qu'intéressé par votre guilde, êtes-vous toujours actifs? Si oui recrutez-vous encore?

Au plaisir de Rp!
Revenir en haut Aller en bas
Khelt



Messages : 19
Date d'inscription : 18/01/2015

MessageSujet: Re: La Confrérie du Carcan   Lun 30 Jan 2017 - 1:01

Petit up de ce post.

Donc, le chef du Carcan n'est plus Ged depuis un moment. Il s'agit désormais de Khelt, Asura ingénieur. (Je le précise car des joueurs pensent encore que Ged gère l'affaire, cependant le joueur ne joue même plus à Guild Wars 2.)

Le lien actuel du forum est le suivant : http://confrerie-du-carcan.forumactif.org/

Nous sommes toujours actifs et toujours au Nid de la Corneille, à l'Arche du Lion.
Revenir en haut Aller en bas
Khelt



Messages : 19
Date d'inscription : 18/01/2015

MessageSujet: Re: La Confrérie du Carcan   Mer 15 Fév 2017 - 11:58

Arrêt définitif de la Confrérie du Carcan.
Revenir en haut Aller en bas
Arcka

avatar


Messages : 5
Date d'inscription : 14/05/2016
Age : 22

MessageSujet: Re: La Confrérie du Carcan   Mer 15 Fév 2017 - 13:33

Une belle aventure, même si elle avait commencé à chuter depuis un moment. Merci à la plupart des membres, et principalement à ceux de la première époque.

_________________
Arckamentaï: Humain, mercenaire solitaire.

"Dans les ténèbres, tous les hommes sont égaux, sauf ceux qui s'y soumettent."
Revenir en haut Aller en bas
Ketuyn

avatar


Messages : 42
Date d'inscription : 08/04/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: La Confrérie du Carcan   Mer 15 Fév 2017 - 22:27

Dommage, j'aimais bien cette guilde (même si certaine personne laissaient a désirer)

En esperant retrouver les gens peuplant cette guilde ailleurs dans le jeu o7
Revenir en haut Aller en bas
Laëlle Dally

avatar


Messages : 7
Date d'inscription : 18/02/2017

MessageSujet: Re: La Confrérie du Carcan   Lun 20 Fév 2017 - 3:15

Une partie des anciens membres se sont réorientés vers un RP encore plus centré sur leur guilde, d'autres ont arrêtés le RP mais certains comme moi ont réussi à "s'ouvrir" au Promontoire Divin, ainsi il n'est donc pas impossible que tu croises des membres du Carcan repartis çà et là.
Revenir en haut Aller en bas
Sournois

avatar


Messages : 1
Date d'inscription : 19/12/2015

MessageSujet: Re: La Confrérie du Carcan   Mar 7 Mar 2017 - 20:17

En effet ce fût une belle aventure pour le temps que j'ai passé dans cette guilde, merci à tous en espérant recroiser certains membres ou tous se réunir à l'occasion une fois ce serait amusant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Confrérie du Carcan   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Confrérie du Carcan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Confrérie du Carcan
» confrérie des chevaliers du dé, the end et bilan
» Confrérie Wind, l'Héritage de Manwë
» Qu'est-ce que la Confrérie Galactique 40K ?
» Sonic Chronicles La Confrérie Des Ténèbres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GW2 RP :: Les Essentiels :: Guildes :: Aventuriers, Mercenaires-