Forum communautaire rôleplay de GW2
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Sanctuaire des Six

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Songemiroir



Messages : 5
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Le Sanctuaire des Six   Mer 26 Aoû 2015 - 3:15


Introduction


Non loin des jardins fleuris et parfumés du Promontoire, sur le parvis qui mène au splendide palais de la Reine Jenah, des chants résonnent à l'unisson.

Tandis que vous vous rapprochez, vous sentez en vous comme une force qui vous pousse à franchir le seuil du Sanctuaire.

La salle est inondée de lumières et de couleurs, les vitraux à l'effigie des Six éblouissent de milles teintes les cariatides de marbres. Autours de vous, prêtres et prêtresses bénissent les mendiants, soignent les blessés de guerre, écoutent les voyageurs et prêchent la paroles de leurs Dieux.

La force spirituelle de ce lieu étrange vous invite à rejoindre la paroisse du Sanctuaire...

Les Six veillent sur vous!

La guilde

Le Sanctuaire des Six est un guilde RP dont les membres représentent le clergé chargé de veiller sur les habitants du Promontoire. Elle met donc en place un ordre ecclésiastique afin que chacun ait un rôle à jouer dans cette grande famille.

Chaque dieu possède son ordre de fidèles, qui lui-même se subdivise en trois étapes: les Disciples qui se vouent à l'apprentissage des textes et des reliques; les Prêtres (ou Prêtresses bien entendu) qui ont l'expérience suffisante pour enseigner à leur tour; et enfin les "Voix" dont les prouesses et les talents sont réputés, et où leurs pouvoirs dépassent la simple religion théorique.

Comme pour toute grande famille, chaque membre possède son histoire, ses ambitions personnelles et son caractère propre. Il peut y avoir affinités mais aussi antipathie, parfois même certaines intrigues au sein de l'ordre ecclésiastique.

Le Sanctuaire n'est pas seulement qu'une église, dont les paroissiens ne se satisfont que de la lecture de manuscrits anciens! La guilde mène régulièrement des expéditions afin de rapporter d'importantes reliques, les jeunes disciples sont soumis à l'exigeante Ascension pour atteindre le rang supérieur !
Mais mieux encore, elle organise régulièrement les festivals en l'honneur des Six, où les habitants sont convier à les honorer autours de boissons, de musique, de joutes et de jeux en tous genres!

Si le background (que je vais détailler ci dessous) des divines entités t'inspire, si tu veux rejoindre une famille forte en caractère, si même l'ambition de cette guilde de parle, alors n'hésite pas à contacter mon avatar ig: Lyana Muse Lyssa ! Nous seront ravis de te compter parmi nos fidèles!

Les Dieux

Les Dieux de la Tyrie sont entourés d'un immense mystère, que le Sanctuaire interprète humblement. Toutefois, les premiers manuscrits qui ont été retrouvés datent de 115 AvE, où il est mentionné la déesse Dwayne, qui semble alors être la plus ancienne des Six Dieux. Cependant, il ne sont pas aussi ancien que les Dragons Ancestraux qui eux, sommeillaient en silence dans les profondeurs de la Tyrie. On ne sait rien de plus au sujet des Six que si ils ont existé surement autrefois, ils se sont retirés des affaires humaines, ce qui provoque parfois un bouleversement dans la foi de certains fidèles desespérés.


Dwayna


Dwayna est la déesse de la vie, de l'air et de la guérison. Elle est la plus ancienne des Dieux dans le sens où les écrits qui la mentionnent remontent à 115 AvE:

"Et quand le monde retentit du fracas des épées et que le feu tomba du ciel, Dwayna, déesse de la vie et de l'air, entendit les supplications des faibles.
Et quand les grondements des conflits persistèrent, Doric, son prêtre, vint se prosterner à ses pieds.
Alors seulement elle regarda les terres dévastées par les guerres et les chairs meurtries des habitants et les larmes coulèrent sur son auguste visage. Elle posa ses douces mains sur l'homme prostré à ses pieds et prononça ces mots, à son intention et à celle de ses suivants :

"Abaissez vos armes et, ce que j'ai fait pour vous, faites-le pour vos frères. Protégez les faibles. Apportez réconfort et refuge à ceux qui en ont besoin. Soyez l'onguent sur les plaies du monde et de ses habitants."
"Car je suis votre déesse et je bénirai tous ceux qui suivront ces préceptes."


Le Sanctuaire se plaît donc à mettre un point d'honneur sur le culte de la Déesse Dwayna. Beaucoup de cérémonies sont organisée en son nom, et bon nombres de fidèles réclament sa bénédiction ainsi que sa protection. Elle est dans le coeur de tous un symbole de sécurité et d'apaisement.

Dwayna, déesse de l'air et de la vie, objet de mon adoration. Elle est la promesse de salut que le vent murmure à mon oreille, la volonté silencieuse de survivre. Puisse un jour mon coeur baigner de nouveau dans sa lumière.


Malchor




Balthazar


Balthazar est le Dieu du défi, de la guerre et du feu. Bien que nous l'imaginions impétueux et téméraire, il est également l'incarnation de la justice même et de l'honneur. Le loup ou le chien sont d'ailleurs les animaux qui le symbolisent par sa fidélité, son instinct sauvage mais aussi par sa force de réunir les fidèles comme un loup et sa meute.

La bataille faisait rage depuis des semaines. Ceux qui avaient pris les armes commençaient à peiner et leur courage fléchissait.
Alors, Balthazar, dieu de la guerre et du feu, apparut aux soldats. Son immense épée brillait d'une lueur qui aveuglait tous ceux qui la regardaient. Ses mots résonnèrent avec la force du tonnerre, faisant trembler le sol :
Brandissez vos armes. J'attends de mes soldats qu'ils soient implacables, forts et courageux. Ceux qui n'hésitent ni ne trébuchent seront récompensés. Ils y gagneront gloire et respect. Leurs exploits seront vénérés dans les éons à venir.
Alors, des centaines de milliers de flammes éclatantes jaillirent de son épée pour envelopper les guerriers. C'était le feu lumineux du courage et les hommes suivirent leur dieu au combat sans crainte ni hésitation. c'est ainsi que l'ennemi fut vaincu.


Ecrits de Balthazar: 48 AvE


Le Sanctuaire organise régulièrement différents défis pour les plus courageux afin de célébrer la mémoire de Balthazar! Des joutes, aux défis de tir, en passant pour une course d'obstacle, les participants puiseront dans leurs corps une énergie nouvelle pour déjouer les défis!

Je suis un homme de paix, et la seule victoire à laquelle j'aspirais était de laisser derrière moi des oeuvres d'art immortelles. Mais en voyant Balthazar, j'ai ressenti au fond de moi l'appel du combat.


Malchor


Grenth



Grenth est le Dieu des ténèbres, de la mort ainsi que du froid et de la glace. Il est le seigneur de l'outre-tombe, souvent représenté avec une horde de bras faméliques qui tirent sa cape en réclamanr ses faveurs: le repos. Bon nombre des disciples de Granth tournent mal et tombe dans la folie du fanatisme. Grenth est étrangement opposé à la sainteté, il prêche de vivre le monde tel qu'il est et de ne point l'idéaliser par le moyen du culte divin. Il a apparemment mené une guerre contre Dhuum, l'ancien roi de l'Outre-tombe, qu'il aurait gagné. Toutefois, Dhuum ne pouvant être détruit est dans une torpeur mais tous redoutent le jour où il s'en extirpera.

Alors advint Desmina, amère et bannie par son peuple. Dans toute sa misère, elle maudit les dieux qui avaient abandonné tous ceux qui, comme elle, ne vivaient que par ambition et étaient en quête de pouvoir.
Elle s'écria : Où est le dieu qui mérite ma dévotion sans fin ? Où est le dieu qui me donnera ma vengeance contre ceux qui me moquent ?
Des profondeurs de la terre, un grondement se fit entendre. En un terrible fracas, le sol s'ouvrit puis blanchit de gel et de glace pour laisser sortir les serviteurs squelettiques et déliquescents de Grenth.
Puis le dieu apparut et, étendant ses bras décharnés, il accueillit la femme en Son sein. Je suis ton dieu. Va où je vais, viens quand je t'appelle, et les légions décomposées des morts seront à toi. Prêtant allégeance sur sa vie et au-delà, Desmina devint la première prêtresse de ce dieu.


Ecrits de Grenth : 48 AvE


Le Sanctuaire est souvent sollicité en l'honneur de Grenth, notamment pour les enterrements. Bien que peu de gens trouvent l'inspiration en lui, il reste cependant un des Dieux fondamentaux et ne peut être négligé. Le Sanctuaire organise la cérémonie des Tombes où les habitants peuvent  honorer la mémoire de leurs défunts et prier afin de retarder l'inévitable échéance.

Grenth, prince de la glace et dieu de la Mort. Il incarne l'inéluctabilité, l'idée que tout a une durée déterminée... et que cette durée doit inévitablement se terminer.

Desmina

Lyssa



Lyssa est la déesse de la dualité, de l'illusion, de l'eau et de la beauté. Elle est souvent représentée par deux soeurs jumelles, symbole du paradoxe qui compose tout être humain. Autrefois grandement célébrée à Vabbi, elle reste aujourd'hui une figure emblématique de l'Eglise des six. La beauté et le plaisir sont ses domaines mais l'illusion fait de cette déesse un mystère que les érudits tentent de comprendre.

Et il advint qu'une étrangère arriva au village de Wren pour demander hospitalité et emploi. Bien que jeune, son corps était tordu et usé, sa peau dévorée par les maladies.
Tu portes la marque de la maladie sur toi, déclara le citoyen Gallrick. Quitte ce lieu avant d'infecter notre peuple.
J'ai perdu famille et foyer, pleura la femme désespérée. N'avez-vous donc aucun coeur ?
Mais chaque habitant se détourna d'elle.
Alors, de la foule sortit une jeune fille, Sara. Elle regarda la femme avec pitié. Si tu as besoin d'assistance, je te l'apporterai, dit Sara.
La femme abandonna alors ses habits de malade et se révéla dans sa splendeur comme la déesse Lyssa.
Les gens de Wren tombèrent à genoux et supplièrent Lyssa de leur accorder son pardon. Prenant la main de Sara, Lyssa déclara : Beaucoup ont des yeux, mais peu ont vu. Entre tous, vous seule avez perçu la beauté par delà l'illusion. Et vous seule recevrez la bénédiction de mes cadeaux.


Ecrits de Lyssa : 45 AvE


Le Sanctuaire se plaît à organiser le grand festival de Lyss comme on l'appelle. Loin d'être une fête de débauche, elle est la représentation même de la dualité propre à Lyssa. Boissons, friandises, musiques et danses font de ce carnaval le plus réputé de la Tyrie.

Lyssa, dans ta contemplation, je ne vois que beauté, mais elle est éphémère. Ton passage dissipe les illusions, ne laissant qu'une question : que sais-je vraiment de toi... sinon que je ne peux détourner mon regard.


Malchor

Melandru



Melandru est la déesse de la croissance, de la terre et donc par extension de la nature. Elle est souvent représentée comme une femme dont la partie inférieure du corps est pourvue d'écorce, de branches et de racines. La légende raconte que ses statues donnerait eau et soins à celui qui aurait ses faveurs. Les Charrs croient également en Melandru, bien qu'ils aient rejetés toute croyance aux autres dieux.

Et il advint qu'une tribu d'Humains sans dieu parcoure la contrée. Partout où ils s'arrêtaient, ils semaient désolation et chaos, détruisant toute vie.
La tribu se mettait alors de nouveau en route, à la recherche d'un nouveau lieu à dévaster. Un jour, un mur de broussailles acérées apparut devant eux et leur bloqua le passage.
Alors, Ewan, le chef de la tribu parla : "Vous connaissez nos lois. Quiconque fait oeuvre de cette magie en cette tribu doit périr."
Mais nul ne se dénonça. De la terre surgit alors un arbre gigantesque. De ses branches jaillit un torse de femme. "Je suis Melandru, mère de la terre et de la nature. Vous serez désormais liés à cette terre. Quand elle souffrira, vous souffrirez aussi."
Ainsi furent Ses paroles. Des membres de chaque humain sortirent alors des branches et leur sang se transforma en sève. C'est ainsi qu'Ewan et sa tribu furent transformés et devinrent gardiens de la nature.

Ecrits de Melandru: 48 AvE


Le Sanctuaire organisent de nombreuses expéditions dans les terres de Tyries afin d'effectuer le pèlerinage de Melandru. Un retour aux sources, près de la nature sauvage est parfois le centre de recueillement le plus propice aux âmes fatiguées.

En présence de Melandru, j'ai senti ma fatigue disparaître, comme si le printemps renaissait en moi. Où qu'elle aille, le soleil brillait, et en vérité, la beauté de la vie me sautait aux yeux.


Malchor


Kormir




Kormir est la plus jeune des Six dieux. La vérité, l'ordre et l'esprit son ses domaines. Elle a acquis son pouvoir lors de la chute d'Abbadon il y a 250 ans. Elle fût autrefois une mortelle, chef de l'ordre des Lanciers du Soleil, qui protégeait Elona contre les ténèbres. c'est durant cette guerre contre Abbado est ses démons qu'elle perdit la vue, par la faute de la Faim, un des sbires du Seigneur sombre. Elle reçut des Dieux un présent qu'elle seule étaient en mesure de recevoir: elle absorba Abbadon en elle, ce qui l'éleva au rang de divinité.

Et c'est ainsi que le Maréchal des Lanciers Kormir, héros de tout Elona, fut attiré dans le noir d'encre qui enveloppait le Dieu des Secrets. Bien que la vue lui ait été retirée, son corps brisé et son esprit durement éprouvé, sa détermination restait entière.
Elle fut ensuite rejointe dans le Royaume du Tourment par de courageux alliés et de grands héros, qui luttèrent à ses côtés pour repousser le Crépuscule. Ensemble ils affrontèrent la peur, l'angoisse et la folie jusqu'à contempler le visage d'un dieu emprisonné : celui qui avait défié les Cinq et qui fut vaincu, celui qui menaçait de briser les chaînes que les autres dieux lui avaient imposées, celui qui cherchait à faire s'abattre le crépuscule sur le monde. Le dieu noir, Abaddon.
La bataille qui opposa Kormir et ses alliés au dieu noir fut titanesque. Par sa puissance, leur courage combiné et la bénédiction des cinq vrais dieux, Abaddon fut enfin terrassé.
Mais le pouvoir d'un dieu ne peut être détruit et Kormir fit un choix que seul un mortel pouvait faire : elle accepta la charge de Déesse de la Vérité, ainsi que son pouvoir, ses responsabilités, ses souverainetés et ses devoirs.
Les mortels élevèrent ainsi un des leurs au rang des dieux de la création.

Ecrits de Kormir, 1075 ApE



Le Sanctuaire compte parmi ses fidèles de plus en plus d'adeptes de la pensée de Kormir. Les cérémonies en son honneur, quelques fois un peu maladroites par manque d'expériences, ne sont pas pour autant sans splendeur. Kormir, celle qui autrefois était humaine est une preuve nouvelle que les Dieux ne sont pas que fabulations et légendes.

Kormir était une véritable guerrière, une meneuse d'hommes fédératrice et une source de lumière dans les ténèbres. Elle a perdu la vue, mais elle a appris à voir avec l'esprit. Elle a donné sa vie pour que les autres puissent poursuivre la leur.

Jurah
Revenir en haut Aller en bas
Aenga

avatar


Messages : 701
Date d'inscription : 09/10/2012

MessageSujet: Re: Le Sanctuaire des Six   Mer 26 Aoû 2015 - 3:49

Salut à toi et j'espère que ton projet portera ses fruits, et de bien beau fruit pour la communauté des joueurs aux personnages liés plus ou moins à l'église !

Mais tous peuvent être éparpillés dans des guildes différentes. Mon perso, par exemple, Lïn Dorheirmin est un soldat des Veilleurs, mais auprès du Clergé reste une prêtresse de Grenth après bien des RP en jeu - ce que je veux dire, c'est que je t'invite donc si tu le désires, et désires que ta guilde sur la religion soit aisément suivie par les intéressés mais déjà liés à leurs propres projets RP, à nous faire part de tes projets et de tes ambitions sur cette section du forum :


Afin que tous puissent voir que le RP clergé n'est pas mort, et que certains comme toi essaient toujours de le ramener à la vie ! Bien entendu, ça, c'est si tu désires que ton RP passe d'une sphère plus privée à plus publique et ouverte ! :p

En tout cas, bonne continuation, et bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
 

Le Sanctuaire des Six

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GW2 RP :: Les Essentiels :: Guildes :: Religion, mysticisme, magie-