Forum communautaire rôleplay de GW2
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Tableau Noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kelly Mylord



Messages : 61
Date d'inscription : 05/01/2015

MessageSujet: Le Tableau Noir   Sam 24 Oct 2015 - 6:18

À ne plus prendre en compte, mais je laisse pour vous donner l'idée de l'affiche d'avant.:
 



Le Tableau Noir


"Besoin d'un service ?"



Nom de guilde : Le Tableau Noir
Tag : [RP]
Concept de la guilde : Pègre - Assassin. -service-
Statut du recrutement : En MP. - Limité
Localisation : PdL.
Forum : /




Qui sommes-nous ? Présentation.



/!\ Information à garder HRP.
Le Tableau noir est un groupe d'assassin-pègre qui existe depuis plus d'un an (à prendre en compte depuis Colosse 1328)qui a eu une période creuse et qui d'ailleurs, avait un autre nom. La guilde a été pendant très longtemps éloignée du promontoire , des lieux de fréquentation des rp et a été discrète. Nous étions un petit groupe de joueur, non proche de la communauté. Le but de la guilde est de  - et d'avoir de l'activité pour la survie de nos personnages et du groupe. Attention de ne pas prendre à la légère le fait de devenir un assassin, c'est bien plus que de dire d'avoir commis un crime.


Aujourd'hui, le groupe commence à se faire connaître à travers plusieurs actions -ou évent- à l'extérieur du promontoire. Ils ont commencé par un boucher en kryte pendant la période de Colosse 1328 ApE, un duo que les gardes du Tableau Noir appellent les amants tueurs , qui sont les chefs du groupe. Le clan ne travail jamais en solitaire, ils sont toujours accompagnés de quelqu'un, la gloire personnelle n'existe pas au sein du groupe. À chaque passage, l'un des groupes du Tableau Noir laisse toujours une trace derrière lui, non pas des indices, mais une preuve de leur passage : une clochette, qui prouve leur discrétion malgré qu'ils avaient un objet bruyant sur eux et une marque sur le lieu du crime, un soleil ou une lune, selon le moment de la journée.




Règlement , recrutement .



Règles RP :
Nous avons refait le règlement entier, suite à la fermeture du bâtiment. Il sera écrit prochainement.

Règles HRP :

  • Une vie IRL et d'autres choses que le RP : ceci est l'une des règles les plus importantes. La majorité des gens ont une vie IRL, un boulot, une famille etc etc... Il y a également d'autres choses que le RP dans le jeu, dans le cas présent, nous les chefs avons une guilde PVE à côté. Merci d'accepter que parfois il y aura moins d'activités.
  • Le méta : Merci de faire de ne pas faire de méta sur le Tableau Noir. Nous faisons très attention à ceci, comme dans beaucoup de guilde. Si quelqu'un de Tableau Noir n'a pas dit une information et que vous la connaissez en HRP, gardez ceci pour vous.
  • L'expérience : Nous demandons un personnage de niveau 31 minimum. Pourquoi ? Nous voyageons beaucoup pour prendre des lieux pour nos évents. Par exemple nous pouvons utiliser une grotte dans passage de Lornar en disant que nous sommes à la vallée de la reine. Pour éviter de perdre trop de temps il serait fort agréable d'avoir un niveau correct . -Sauf dans des cas exceptionnelles-
  • Accepter les blessures graves et la mort. : Attention, la mort reste un cas très rare et nous comprendrons que vous ne souhaitez pas la mort de votre personnage. Mais si vous avez 20 flèches dans le bide, vous ne pouvez pas survivre. -sauf dans le cas d'un BG qui tient très bien la route et que nous sommes plusieurs à validé.- En ce qui concerne les blessures , nous sommes intransigeant. Vous refusez de prendre une blessure inévitable ? Vous n'êtes pas invité à rester.


Grade:
Rien de compliqué. Plus vous progressez au sein de l’organisation et plus vous avez accès à des responsabilités.

  • Chef: Supérieur à tous, prend les décisions IRP et HRP, règle les conflits , s'occupe des recrutements en dirigeant les PNJ'S. À le droit de s'occuper des évents, des dés et de la direction que l'aventure prendra.
  • Officier: Supérieur aux membres. Prend les décisions avec les chefs, ne peux pas s'occuper des PNJ'S de recrutement -sauf si le MJ l'autorise-.  Peux s'occuper des évents, des dés et de la direction que l'aventure prendra.
  • Les gardes noirs. (Membre): Ne peux pas recruter , ni dirigé un PNJ -sauf si MJ autorise-. Peux s'occuper des évents, des dés et de la direction que l'aventure prendra. Attention, moins de liberté pour décider dans les évents.
  • Nouveau (Membre): Aucun droit. Le droit de Membre lui sera donné après un évent fait avec nous.


Recrutement :
Comment ça marche ?

  • Premier contact HRP : Si vous souhaitez rejoindre la guilde, merci de nous contacter avant la démarche RP.
  • Premier contact RP : Ce sera, un PJ ou un PNJ, tout dépendra qui sera présent à ce moment-là. Le premier contact RP c'est nous qui vous le donnerons. Exemple : Dans les bras quartier du promontoire , le messager fantôme traîne. À partir de ce moment-là, une discussion commencera pour prendre contact avec les dirigeants IRP du Tableau Noir.
  • Une fois recruté : Vous aurez le grade de "nouveau".  Une fois le premier évent fait avec nous, nous déciderons (officier et chef, voir des membres plus anciens) de votre sort.


Nous contacter !

Nous avons un nombre limité pour recruter dans la guilde, tout simplement pour éviter d'être trop nombreux pendant les "missions" / "contrats".  Cependant, si la guilde tourne bien, nous verrons pour développer. N'hésitez pas à nous contacter sur le jeu à Swie.6401 ou Vraen.3926 pour plus d'information (ou bien sûr le forum.)



Dernière édition par Kelly Mylord le Ven 26 Fév 2016 - 13:32, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kelly Mylord



Messages : 61
Date d'inscription : 05/01/2015

MessageSujet: Re: Le Tableau Noir   Sam 24 Oct 2015 - 23:14



Le Boucher

"Êtes-vous prêt à avoir du sang sur les mains ?"





On racontait, que dans un petit village des collines de Kessex , qu'une mère aurait accusé à tord un boucher d'avoir assassiné son enfant. L'ancien compagnon de celle-ci s'installe dans un fauteuil, entouré de deux femmes, un grand sourire aux lèvres.

"Vous savez mes jolies, mon ancienne femme est complètement folle ! Le boucher ?! N'importe quoi, ce n'est pas parce qu'il tue des animaux que ça veut dire qu'il défonce des gamins. Barf... Allez mes coquines, parlons d'autres choses !"

En effet, depuis plusieurs jours "Le Boucher" aurait réussi à se procurer aisément de la viande alors que les centaures et les bandits multiplient leur attaque sur les charrettes ou convoi pour empêcher les petits villages d'avoir des vivres et de les forcés à faire du commerce avec eux. Les villageois eux, sont visiblement heureux de pouvoir manger de la viande malgré les problèmes de l'extérieur et même avec la disparition des enfants, ils disent simplement que ça fera moins de bouche à nourrir. Sauf que, les communes voisines restent perplexe sur la disparition des enfants, eux n'ont pas autant de viande que chez leur voisin. La pauvre mère de famille continuait donc à dire, à crier même haut et fort que c'est le boucher qui tuerait tous les enfants pour les transformer en nourriture , "Un Monstre !" dit-elle. Mais malheureusement, le village dit qu'elle est complètement folle de tenir ce genre d'accusation à l'homme qui fait vivre, ou plutôt survivre le village. Ils l'auraient donc menacée d'expulser la femme si elle recommence à accuser à nouveau.

Quelques jours plus tard, le soleil se leva comme chaque jour, laissant le chant des coqs réveiller le petit village. Ce matin-là, touts les villageois ont coururent vers la porte du Boucher, un croissant de lune dessiné avec du sang et un trait rouge le coupant. Personne n'ose rentrer, ils avaient peur de ce dessin ? C'est le maire de la communauté qui ouvre la porte de la maison, laissant un mélange d'odeur de sang et de fraîcheur qui remonte à la gorge de toute personne qui y rentre , puis il vit le propriétaire dans l'escalier , le ventre ouvert et les tripes à l'air. Le patron du village sorti immédiatement pour dégobiller contre le mur. Un des villageois raconte que le boucher a été attaqué dans la nuit, transpercer par quelque chose de pointu qui quand la lame a été retirée, le sang aurait gicler pour faire un arc de cercle. On ajoute en plus que le boucher avait les deux yeux transpercés par des aiguilles auxquelles quelqu'un a accroché une clochette sur chacune. Que lui ait-il arrivé ?

Les premiers regards ont été sur la mère de famille, celle-ci étant sous le choc. Elle clame son innocence, mais les villageois n'ont eu que faire de ses paroles et lui ont demandé de partir du village. "C'est de votre faute !" Disaient-ils. Quelques courageux villageois s'aventuraient dans la maison pour essayer de trouver des "indices", le temps que les gardes arrivent et à leur grande surprise, rien n'a été volé, le coffre qui sert à stocker les tissus, le bois etc. pour le marché a été ouvert, mais non fouiller, ni la bourse de l'homme a été volée. Quelques instants plus tard, l'un des villageois se rendit compte que la porte de la cave était ouverte, alors ils sont descendus en bas, puis découvrir les corps des enfants disparus plus tôt. Le choc est immense pour le village, personne ne croyait qu'il était "Un Monstre". Quand la mère de famille sortie de chez elle, plusieurs personnes lui présentait des excuses, mais elle dira simplement qu'elle avait raison et partira du village quelques heures après.







© Vraen
Revenir en haut Aller en bas
Kelly Mylord



Messages : 61
Date d'inscription : 05/01/2015

MessageSujet: Re: Le Tableau Noir   Mar 27 Oct 2015 - 1:36


Le collier de maman

"La jolie pierre lune"








"Comment est ce qu'elle a osée ! La garce ! Je lui ai tout donné pour qu'elle soit heureuse et quand nous divorçons elle me fiche à la porte et a menacée d'appeler la garde si je reste. Je ne lui demande qu'une chose, le collier de ma mère, c'est la dernière chose qu'il me reste d'elle. Mais non voyons ! Elle refuse de me rendre mon bien, cette femme c'est juste la plus grande erreur de ma vie." C'est ce qu'un client aurait confiée à une dame du Tableau noir, le lendemain de son divorce.


Il était tard dans les rues de l'Arche du lion, la lune était recouverte par un épais nuage foncé dans le ciel prévoyant une averse dans les prochaines heures. Halloween se prépare visiblement, les décorations, l'énorme chaudron qui remplace le magnifique bleu de la forge et c'est la période des farces puis des problèmes sur nos petites dents à force de manger des bonbons. Mais sachez que certaines farces ne sont pas très drôle.


Cette nuit là, quand les ouvriers et les habitants décident de rentrer chez eux pour finir le lendemain l'installation pour la fête de Halloween , dans les quartiers du commodore une silhouette sombre se déplace doucement, équipée d'une capuche et de vêtement sombre. Ce genre de personne est de plus en plus souvent dans toutes les villes, pour le promontoire et l'arche du lion c'est visiblement devenu un classique chez eux, comme un quotidien, même si l'on demande encore de retirer le capuchon dans les tavernes. La silhouette svelte continue de tourner dans le quartier populaire, la tête légèrement penché en arrière pour regarder les murs de cette rue étroite puis s'arrête devant une porte, enfonçant une petite clé dans la serrure pour l’ouvrir très lentement et disparaît à l'intérieur de la pièce sombre.


Le lendemain matin, une femme différente sortie de la maison que la dame en noir avait visitée pendant la nuit. Elle avait l'air paniqué, regardant partout autour d'elle, criant qu'on l'avait volé pendant la nuit ! Bien sûr, des gardes sont arrivés pour commencer à chercher toute trace d’effraction ou des indices, seulement rien. Aucune fenêtre cassée, aucun objet a bougé ou disparu, sauf la boite à bijoux de la femme qui n'était plus sur la commode de la chambre. La victime hurlait, un mélange de colère et de tristesse qui se voyait dans ses mouvements et au son de la voix, les gardes étaient mal à l'aise, ne trouvant pas grand chose. Ils essayent de calmer la femme hystérique pour essayer de parler avec elle et quelques minutes plus tard, une petite fille blonde courait dans le quartier, cherchant un garde en criant de toutes ses forces, elle a environ six ans avec des yeux de couleur océan. Quand elle aperçue un garde sur pas de la porte, elle fonce directement vers lui avec une boite à bijoux dans les mains, elle disait que quelqu'un avait surement perdu et qu'il était là où joue les enfants du quartier. Les gardes remercieront la jeune fille, disant que c'était très important et très bien ce qu'elle a fait, puis elle repartie en sautillant, fredonnant une mélodie.


On dit que les deux gardes et la femme ont ouvert la boite, bien entendu celle-ci n'avait plus de bijoux dedans , mais à la place, il y avait une clochette avec une aiguille et un morceau de papier avec une demi-lune dessinée en rouge. Quant à l'ancien époux, il revient au Tableau Noir avec un grand sourire à ses lèvres, heureux comme un roi et qu'il aurait récupéré une paire de clé en ressortant du salon.




Une suite ?





Picture : BartoszCiba , Artisan Crafts/Professional.
© Vraen
Revenir en haut Aller en bas
Kelly Mylord



Messages : 61
Date d'inscription : 05/01/2015

MessageSujet: Re: Le Tableau Noir   Dim 1 Nov 2015 - 23:26


L'expérience


"Oh, vous voulez des bonbons ?"






Halloween, cette douce fête qui mélange la peur des monstres et la joie des sucreries pour les petits comme pour les grands. Mais croyez vous que c'est possible un mélange des deux ?


"Ma gamine... elle est tombée sur un type bizarre qui lui a offert un sachet de sucrerie dans la nuit, vous savez le type bizarre qu'on appelle Le Fou... Qu'elle est stupide, elle a accepté sans hésiter ! Bon en même temps c'est Halloween ... tous les enfants acceptent les sucreries, mais depuis la langue de ma fille est toute gonflée et elle est incapable de parler et vous savez c'est quoi le pire mes jolies ? C'est que j'ai déjà vue d'autres enfants comme ça, non mais c'est n'importe quoi. Si quelqu'un me livre la tête de ce con ou lui fait payer ce qu'il a fait car, je suis certain que c'est lui , je lui donnerai de l'or, beaucoup d'or ! AH ! Et aussi hein.... n'dites pas à ma femme et à ma princesse que je suis là, d'accord ?"


Faire des sucreries, c'est un beau métier non ? Les bonbons des couleurs que vous souhaitez, des saveurs à mélanger pour en faire saliver vos hôtes, les formes rondes carrés ou autre, collant et brillant en même temps. Il y a un homme dans une petite maison, éloignée des autres bâtiments de l'arche du Lion qui a souvent ses fenêtres ouvertes, laissant une bonne odeur de bonbon et de confiserie se faire sentir. Le peu de personnes qui osent passer devant, disent l'entendre souvent rire comme un psychopathe en poussant des hurlements étranges, les parents interdisent les enfants d'approcher de la maison, mais c'est aussi le cas pour les adultes.


Les habitants ne savent pas qui est l'homme dans cette maison, ni le propriétaire. La maison est toujours fermée à clé et ce serait un ouvrier qui apporte des vivres à l'homme, ou autres objets. Les gens l'appellent "Le fou" , "Le solitaire" ou "Le malade" mais... quelques personnes l'auraient vu sortir, comme chaque année à l'époque de Halloween avec son grand manteau noir accompagné d'une capuche et un sac à dos vert et violet, digne des couleurs de la fête du moment. Le fou se déplace discrètement , le soir dans les rues sombres de la ville dans les quartiers les plus populaires, certains alcooliques disent l'avoir vu déposer de petits paquets un peu partout avec des sucreries dedans. Les enfants le lendemain étaient ravis de trouver des sacs de bonbon partout bien entendu, mais ils perdront rapidement leur sourire par la suite des événements. En effet , on raconte que les enfants sont tombés malade ou alors ont des soucis étranges, comme des langues qui gonflent, les doigts, les oreilles qui changent de couleur et autres symptômes inimaginables. Les parents sont furieux, mais il y a tellement de bonbons, qui sont les mauvais ou les bons, est-ce-que c'est le fou qui fait ça ?


Dans la nuit même ou les enfants sont tombés malades, on dit que les ouvriers et des gardes coururent vers la maison de l'homme. Une des salles ou le malade fait ses expériences seraient en feu, une grosse fumée bien noir s'échappant de la fenêtre qui était bien entendu ouverte. Le propriétaire de la maison serait sortie pour laisser les personnes présentent essayer d'éteindre le feu et son regard se décale un peu plus loin, au pied d'un arbre il y a un petit sac de couleur violet. Le solitaire s'approche vers celui-ci, puis retire la fermeture du paquet et y découvre pleins de bonbons avec au centre une clochette ainsi qu'un morceau de papier plié en quatre, laissant un dessin d'une demi-lune se dévoiler une fois ouvert.


L'histoire ne fait pas grand bruit à vrai dire, peu de gens sont au courant de la suite des événements. Le fou aurait quitté son domicile en laissant toutes ses affaires, du moins, c'est ce qui se dit. Un accident pendant une expérience ? Un feu meurtrier ? L'enquête n'aura pas été concluante , pour l'instant.













© Vraen


Dernière édition par Kelly Mylord le Jeu 28 Jan 2016 - 18:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kelly Mylord



Messages : 61
Date d'inscription : 05/01/2015

MessageSujet: Re: Le Tableau Noir   Lun 9 Nov 2015 - 5:00


La faucheuse


"Elle était juste là !"






"Douce nuit
Pour en finir
Ferme les yeux
Et rejoint les cieux."


Une drôle d'histoire fait le tour en Tyrie , inquiétant des parents dans plusieurs villages. On raconte qu'un soir, un groupe de trois personnes seraient arrivés, tard dans une nuit de pleine lune, dans un village assez peuplé endormi. La personne en tête de file était une grande femme avec un manteau de couleur rouge sang et un châle de la même couleur, couvrant son visage, seul ses cheveux noirs corbeau attachés en queue de cheval et ses yeux verts émeraude étaient visibles. La seconde personne en file avait l'air d'être une femme aussi, dans une grande tenue noir, une robe visiblement de loin avec des plumes sur les épaules et une capuche cachant la totalité de son visage. La dernière personne était un homme, dans une tenue de couleur blanche et rouge, une capuche et un masque cachaient bien l'identité de l'homme avec comme seul indice pour trouver son identité était ses yeux de couleur or. Ce mystérieux groupe marchaient, à pas lent et sûr d'eux, mais ils ne savaient pas qu'une enfant était derrière une fenêtre pour regarder toute la scène. Elle était debout, derrière son rideau qu'elle avait légèrement ouvert, regardant de son œil attentif le manège à l'extérieur.


Le trio avance toujours, traversant la grande place avec comme seule lumière la torche de la femme. Puis, ils s'arrêtent devant l'auberge de la ville, avisant celle-ci un long moment,le feu de la torche éclairant plusieurs zones selon le besoin. Quelques secondes plus tard, après une courte discutions à voix basse, la femme à la queue de cheval plonge la flamme dans un tonneau remplit d'eau qui est juste en dessous d'une gouttière puis avec la seule lumière de la lune, ils décident de forcer le verrou de la pauvre porte. Mais seulement, ils ont eu du mal à l'ouvrir, les crochets n'ont pas eu vraiment de succès, ni une fine lame. La petite fille qui regardait toute la scène riait doucement pour ne pas réveiller ses parents, amusée par la scène, surtout au moment ou la femme à la queue de cheval se fâchait et que ses collègues disaient : "chuuuuut" . Il parait même qu'elle a proposée d'utiliser l'homme comme un bélier pour ouvrir la porte, mais finalement après beaucoup d'essais, c'est la dame qui ressemble à une "faucheuse" qui réussi à ouvrir la porte. Le groupe entre, sans se douter qu'ils sont observés. La petite fille s'éloigne de sa fenêtre, réveillant son papa en lui disant qu'il y a de nouveau client à la taverne, mais le père lui dit qu'elle a surement fait un rêve et lui demande de retourner se coucher, visiblement il est trop fatigué pour porter attention à son enfant. La jeune fille fronce les sourcils et retourne à sa fenêtre, voyant une lumière allumée dans l'une des chambres, surement la lueur d'une bougie. Elle était toute excitée , curieuse et motivée pour voir les nouvelles personnes étrange , alors elle décide de sortir discrètement de sa maison, le plus silencieusement possible pour ne pas réveiller ses parents et une fois à l'extérieur, elle court vers la taverne.


Une fois devant la porte, elle aperçue la dame à la queue de cheval. Elle la trouvait si jolie, innocente elle avance vers elle et à sa grande surprise, elles ont commencé à discuter toutes les deux à voix basses. La femme avec le manteau rouge lui disaient de ne pas parler fort et qu'ils étaient en visite dans le coin, que ses deux amis sont partis à l'étage réveiller le propriétaire de l'auberge pour avoir une chambre et qu'il fallait être discret pour réveiller personne. Quelques minutes plus tard, un duo descendit des marches, l'homme et la femme ont été surpris de voir une enfant présente dans l'auberge, ne sachant pas quoi dire ils regardent la dernière du groupe qui réplique à la petite fille qu'il n'y a surement plus aucune chambre disponible et qu'ils allaient partir chercher ailleurs.


Le trio et la petite fille sortirent de la taverne et referme en comme ils peuvent la porte de la taverne. Ils raccompagnent la petite innocente chez elle, joyeuse, souriante et fatiguée, disant qu'elle avait hâte de revoir la femme avec la queue de cheval. Et c'est ainsi qu'elle s'endormit dans son lit chez elle en laissant le trio repartir à leur nouvelle aventure.


Le lendemain, le village se leva en folie. En effet, un client de l'auberge serait sorti en slip en courant, en criant " Au meurtre ! au meurtre !". La petite fille se réveilla à cause des cries de l'homme, bondissant du lit pour rejoindre ses parents. Une fois que la famille sortie sur la place du village, ils apprirent que des clients de la taverne, un duo d'homme auraient été retrouvés égorgé, allongé dans leur lit. D'après les gardes sur place qui o'nt constaté les premiers résultats , les deux portes auraient été forcés, sans être "cassé" le bois et les deux hommes n'auraient pas eu le temps de se lever, les lames ont surement tranchés la gorge pendant qu'ils dormaient. Ils ajoutent qu'ils ont les yeux crevés aussi, par des aiguilles et des clochettes attachés avec une ficelle. La petite fille compris à ce moment précis ce que le trio faisait là hier soir, elle se tourne vers son père et lui dira qu'une chose.


"Papa, je t'avais dit qu'il y avait des nouveaux clients... juste là." Dit-elle, en montrant la taverne du doigt.









© Vraen


Dernière édition par Kelly Mylord le Jeu 28 Jan 2016 - 18:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kelly Mylord



Messages : 61
Date d'inscription : 05/01/2015

MessageSujet: Re: Le Tableau Noir   Sam 14 Nov 2015 - 1:43

Suite à l'attentat sur paris ce vendredi 13 novembre,
les prochains évents, recrutement et discutions sur le tableau noir seront en suspension pour des raisons personnelles.
Irp parlant la boutique tourne toujours, si vous souhaitez proposer des évents c'est toujours ouvert, mais la date
de reprise n'est pas prévu pour le moment.
Merci de votre compréhension, la guilde reviendra rapidement j'espère.


Dernière édition par Kelly Mylord le Mer 25 Nov 2015 - 19:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kelly Mylord



Messages : 61
Date d'inscription : 05/01/2015

MessageSujet: Re: Le Tableau Noir   Mer 25 Nov 2015 - 19:06


Le Tableau Noir


"Ce n'est que temporaire"








-Hey, vous avez entendu ?
Pendant quelques jours, sur un des marchés de l'arche du lion, les clientes et les commerçants discutent du Tableau Noir. Certaines personnes en parlent à voix basse, d'autres plus fort, ne se privant pas d'ajouter qu'il n'est pas trop tôt. Les chuchotements se font de plus en plus nombreux à l'Arche du Lion, arrivant même jusqu'aux oreilles de Anise. Un jour, un des clients du Tableau Noir interpelle pour avoir enfin une vrai réponse.


-Dame Anise, il est vrai que le Tableau Noir a fermé ?
Anise regarde un long moment l'homme, cherchant à le reconnaître. Fait-il parti des cons qui ont voulu coucher avec elle ? Ou un client qui voulait plus que des femmes ? Elle n'arrivait pas à se souvenir, laissant un grand silence entre le duo, le temps que la belle rousse cherche dans sa mémoire. Elle finira par répondre que oui, le Tableau Noir a fermé ses portes temporairement. Anise reprend la route en direction du nord, seule avec un grand sac en cuir, visiblement elle n'est pas très bavarde et ne souhaite pas donner plus de détails.


Quelques jours avant que les rumeurs prennent formes, dans la rue du Tableau Noir, on aurait vu quelques personnes attendent devant le bâtiment. Ils n'avaient pas vraiment l'air social, la plupart cache leur visage avec un masque, des tenues noirs et armés. Il parait même que la garde du lion passait de temps en temps pour vérifier que tout va bien. Ses hommes et ses femmes devant la porte servaient de garde , à la demande de la patronne du salon, ils empêchaient les clients de rentrer, quitte à être violent.


Plus tard, dans la nuit, les quelques personnes qui sortaient de taverne auraient aperçu la patronne sortir de son établissement , accompagnée par un homme peu fréquentable, un certain Marc. Cet homme aurait été arrêté par la confrérie du carcan à l'époque ou la patronne était encore dedans. La scène était étrange il parait, la propriétaire aurait fermé les portes du Tableau Noir, restant un long moment debout devant celle-ci, les bras tendus le long du corps. Après quelques instants de silence, elle aurait donné la clé à M.Calvenshe en affichant un maigre sourire, passant sa capuche sur ses cheveux noirs corbeau en remontant son châle sur le nez, puis elle et les gardes noirs seraient partis en direction du nord.




Depuis ce jour, le Tableau Noir n'a pas ouvert ses portes.







© Vraen


Dernière édition par Kelly Mylord le Jeu 28 Jan 2016 - 18:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kelly Mylord



Messages : 61
Date d'inscription : 05/01/2015

MessageSujet: Re: Le Tableau Noir   Lun 14 Déc 2015 - 19:25


Le Tableau Noir


(Pardon d'avance pour les fautes. Ceci sera corrigé plus tard.)



HRP ET  FORUM



Bonjour ou bonsoir.
Plus de texte depuis un moment sur le Tableau Noir, Pourquoi ? Suite à des soucis (13 novembre, santé etc.), je n'ai pas eu le courage d'écrire les rumeurs (ou si vous préférez les résumés) alors qu'il y a bien eu deux évents depuis le dernier sujet. Pas le cœur, la flemme -autant être honnête hein- , et j'ai préféré faire un morceau de chemin en PVE et jouer sur un autre personnage pour le rple temps d'avoir la motivation au lieu de m'occuper de ma guilde et ça a été la même chose pour mon officier et mon second chef de guilde qui ont tous les deux une vie IRL.

Bien entendu, les personnes présentent dans la guilde ont décidé de quitter, par manque d'activité ses dernières semaines. Il est vrai qu'il y a eu que deux évents, sans rp à côté pour développer la guilde pour apprendre à faire connaître nos personnages, je m'excuse encore de cette inactivité "imprévu".

Pour l'instant la guilde n'ouvrira pas ses portes avant janvier car pour l'instant nous préférons faire nos évents dans la nuit -Genre , trois heures du matin, normal.- ou en matinée. Mais il reste possible de nous contacter pour vous renseignez sur les places disponible, si vous souhaitez nous rejoindre ou simplement nous proposez un évent -dans la limite du possible-. Il est toujours à prendre en compte que le bâtiment du tableau noir est fermé pour l'instant suite à un déroulement RP.

Autre :
Vous avez du remarquer surement qu'il n'y a aucun nom écrit dans les textes ci-dessus, -sauf dans le dernier qui était un cas particulier- . Et c'est en effet volontaire, pour plus de discrétion vis-à-vis des membres et des voyageurs , c'est un choix qui a été fait avant la création de la guilde. Seul les physiques peuvent vous donner une piste sur qui ils peuvent être.

-Ceci sera supprimé plus tard- Une mise à jour doit être fait sur le Tableau Noir avec une nouvelle présentation, qui rendra plus simple à comprendre la guilde.

Un futur forum ou site extérieur pour les résumés ?
Je ne suis pas pour ni contre l'idée, c'est en discutions avec mon officier . Peut-être faite un site extérieur et écrire dans les rumeurs sur le forum RP ce qui se passe ou continuer comme ça pour l'instant, comme je suis la seule à écrire pour l'instant. Je ne suis pas spécialiste dans le domaine de faire un forum, ni le gérer.





RP




Du nouveau RP parlant :

Les gardes noirs.
Les gardes noirs sont un système de PNJ ou de PJ, ils sont comme des "membres" de la guilde, ils portent simplement un autre nom. Parfois nous les utilisons en PNJ quand nous ne sommes pas nombreux, actuellement ils sont trois avec chacun un BG et une fiche. Si la guilde devient plus peuplé, ils seront surement supprimé ou ils seront simplement des voyageurs utilisés de temps en temps.


Le messager fantôme.
Il nous sert à rentrer contact avec vous ou les personnes qui passent de temps en temps. Nous avons prit la décision de le faire voyager dans les quartiers de promontoire, il changera régulièrement d'endroit et de lieu pour laisser la possibilité à tous de prendre contact avec.
Exemple de message : "Le messager fantôme voyage dans le Quartier Est du promontoire, entre les ruelles sombres et le cul-de-sac."

Par la suite, il suffit simplement de nous mp. Le messager fantôme est un PNJ, si vous souhaitez venir dans la guilde ou proposez un évent , il est important de me mp moi ou vraen pour que nous puissions le jouer.

/!\ Attention, ce n'est pas vraiment un fantôme, c'est simplement le surnom qui a été donné. /!\

Le déménagement.
Le tableau noir n'est plus à l'arche du lion pour l'instant, suite au résumé ci-dessus. Aucun lieu n'a été communiqué pour l'instant, il sera bientôt connu sur le forum.




À très bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Kelly Mylord



Messages : 61
Date d'inscription : 05/01/2015

MessageSujet: Re: Le Tableau Noir   Mer 10 Fév 2016 - 9:50


Le Tableau Noir





HRP ET  FORUM



Bonjour ou bonsoir.
Voila maintenant deux mois qu'il n'y a plus eu aucune nouvelle sur ce topique ou même en rp. Je tiens avant tout à m'excuser de ne pas avoir répondu à vos messages d’évent et de recrutement, sans aucune explication alors que vous me voyez présent sur le jeu et sur le forum.

Voici les explications pour les plus curieux :
-Marc Calvenshe, qui est mon officier est actuellement très occupé irl (enfant, vie de couple, chien chat...) ce qui le rend très peu présent dans la guilde. Malgré ceci il tente de venir une fois par semaine quand c'est possible, mais entre les phases d'xp sur le jeu et le rp, il n'a jamais beaucoup de temps. Donc, il est terriblement rare IRP.

-Vraen, Alias Val Amark mon second officier, le bras droit de la guilde est actuellement blessé IRL et voila environs 3 semaine, voir 1 mois qu'il n'est plus disponible sur le jeu car il souffre beaucoup trop juste taper sur son clavier. Ce qui fait qu'il n'est pratiquement plus présent, même dans notre guilde PVE. Il passe en coup de vent... et encore.

-Les autres membres sont actuellement sur des rerolls avec tout ceci et comme quelques personnes le savent, nous sommes très peu.

Ce qui vient à en conclure ceci : Moi qui suis très actif, je me retrouve seule dans ma guilde et je n'ai pas eu le courage de continuer toute seule. Aujourd'hui je passe rarement dans le promontoire pour du RP. Je m'occupe avec le raid du jeu et ma guilde PVE dont je suis officier. Les RP du Tableau Noir sont rare et c'est régulièrement fait sur skype pour gagner plus de temps. De ce faite, je passe la guilde en recrutement Fermé le temps que mes deux officiers arrivent à refaire surface.

Je tiens à m'excuser encore une fois pour les recrutements qui n'ont pas été fait, malgré vos messages de rappel en boucle. Je tiens à m'excuser aussi pour les dernières personnes présentent dans nos deux derniers évents, de ne pas avoir mis les résumés sur le forum. Promis, ils seront bientôt ici ! Je suis aussi désolée (oui encore) pour les personnes voulant faire des évents avec nous en étant MJ, de ne pas vous avoir répondu.

L'avenir de la guilde.

Autant être franche, je ne sais pas. La vie IRL rattrape petit à petit et la nouvelle aile du raid arrive bientôt. Le temps de voir ce que mes deux officiers veulent, la guilde restera fermé et les membres présent du Tableau Noir pourront continuer à RP en privé avec nous.

En ce qui concerne les propositions d'évent par vous, la communauté, je suis désolée mais je n'accepterai plus rien pour l'instant, comme pour les recrutements.

À mon grand regret , la guilde sera très peu actif dans les prochaines semaines, voir les prochains mois, qui sait.



Merci d'avoir lu ceci !
À bientôt.
et je vous zut pour les fautes.

_________________
Kelly Mylord - Offre ses services pour le plus offrant. Patronne du Tableau Noir.
Rachel Dejade - Garde du corps, videuse à ses heures perdues, nièce de Variam Dejade.
Revenir en haut Aller en bas
Kelly Mylord



Messages : 61
Date d'inscription : 05/01/2015

MessageSujet: Re: Le Tableau Noir   Ven 26 Fév 2016 - 13:30


L'invitation

"Ce soir ou jamais."








Accroupie derrière une petite butte de terre, surplombant la clairière, la patronne trépignait d’impatience. Elle craqua une allumette et sa roulée s’alluma dans un léger grésillement, laissant la timide lueur rougeâtre brillez dans la nuit. Immobile, comme une ombre, ses mains tremblaient légèrement quand elle tirait sa cigarette de ses lèvres. La fumée lui donnait un air fantomatique. Agacé d'attendre, son instinct lui intimait de se faire discrète pour ne pas tout faire foirer ,mais la curiosité attisait l’envie qu’elle avait de s’approcher d’un peu plus près... Pour elle, l'envie de voir ce qu'il se passe, à cause d'une faible confiance , elle aurait voulu gérer comme d'habitude la mécanique pour être certaine que rien ne soit laissé derrière eux. La femme jeta un regard par-dessus son épaule, cherchant désespérément à apercevoir son collègue la rejoindre , mais la Forêt restait silencieuse et immobile sous les rayons de la lune.


Elle se demanda un instant si son ami ne s’était pas perdu… Ou alors était-ce qu'il prend volontairement du temps pour la faire paniquer ? - Le plus probable c'est surement... se dit-elle avec une moue amusée, hésitante sur les deux possibilités de réponse. Elle réalisa ensuite que son "ami" se retrouve livré à lui-même, seul au milieu des arbres, armé seulement d’un pistolet et d’une dague, sachant qu'il était encore blessé à la jambe il y a quelques semaines au-part avant. Elle se surprit même à s’inquiéter de ne pas le voir revenir, imaginant déjà qu’il avait peut-être été dévoré par des loups, ou piétiné par des centaures, ou pire, son ex-femme lui aurait tendu un piège ! La patronne était à deux doigts de quitter sa cachette pour partir à sa recherche quand ses yeux noisettes se posèrent sur une silhouette qui venait dans sa direction, une silhouette connue. Il sorti de derrière les troncs et des branches d'arbres avec un grand sourire méprisant.


-Tu étais parti loin ? J’ai faillis m’inquiéter ! lui chuchota-t-elle en se redressant pour se tenir à sa hauteur. Elle se rappela soudain  la raison pour laquelle ils ont décidés de la laisser ici. Pourtant le danger n'est pas quelque chose qui lui faisait peur, mais avec sa jambe, ça aurait été de la folie d'y aller seule. Alors elle demanda à son ami le plus proche, son collègue de "toujours", Marc d'allez à la rencontre de cette mystérieuse personne. -Alors ? Que voulait-il ? Demanda-t-elle à peine il eu le temps d’ouvrir la bouche pour dire quelque chose. Il lui répondit simplement que c'était une affaire sans importance et qu'elle n'avait aucune raison de s’inquiéter.


Elle le regarde de haut en bas avec un sourcil haussé, une expression de visage qui veut surement dire "Tu ne te fiches pas un peu de moi là ?" . Mais soit, elle hoche la tête en acceptant de ne pas en savoir plus. Elle reste perplexe à l'idée de voir son bras droit prendre les choses en main, elle doute qu'il ne se rend pas assez compte de l'importance de ce qu'ils font tous les jours. Mais elle se rend bien compte qu'un jour elle aura besoin d'aide, d'un remplaçant, d'une personne digne de confiance pour la remplacer.




Second jour :

Même heure, même ambiance. Le duo s'approche à nouveau de la forêt à la demande de la mystérieuse personne. Marc avoua qu'elle n'avait pas dit grand chose, simplement qu'elle avait besoin d'aide pour quelqu'un , mais qu'elle souhaitait absolument voir la tête de celle qui dirige la troupe. C'est avec le cœur serré qu'elle accepta de revenir, toujours avec une capuche sur ses cheveux.


Le duo s'installe contre la petite butte de terre de la veille , attendant simplement que quelqu'un ou quelque chose surgit des branches. Ils ne parlent pas, laissant un lourd silence s'installer entre eux, les seules choses audible restent discrète. Le vent caressant les feuilles des arbres, les branches se frottant les unes contre les autres, les bruits des animaux quels qui soient...


-Une affaire sans importance... Et nous sommes de retour ici le lendemain. Dit-elle d'une voix lasse. La patronne alterne son regard sur son compagnon de méfait et l'épaisse forêt devant elle. Plus les minutes passes, plus son collègue est impatient. Il se lève en commençant à faire les cents pas sous les yeux de la patronne, qui reste immobile , plus détendu qu'hier. Soudain , des bruits différents s'approchent du duo. La femme se lève d'un bond en dégainant son arc en l'espace d'une seconde, son "ami" se préparant à se défendre au besoin.


Le duo avise la chose qui sort des bois, une dame visiblement , vêtue d'une robe blanche dans un piteux état. De loin il est difficile d'identifié qui elle est, mais de plus proche il était évident de le savoir. Ils décident de ranger leurs armes en s'approchant avec prudence , discutant visiblement à voix basse. L'ancien bandit semble complètement convaincu par la dame blanche, mais la patronne moins. Le trio s'enfonce dans la forêt dans le calme et quelques minutes plus tard, un cri perçant se fait entendre dans la forêt, laissant quelques oiseaux s'envolés des arbres.


Une bonne heure plus tard, le duo sort de la forêt, couvert de quelques giclures de sang sur eux , l'homme ayant une poche bien remplit de quelque chose. Ils partent en direction du lac ou de la rivière la plus proche d'eux. Personne à part le duo sait ce qui est arrivé dans la masse de tronc.




© Vraen



Spoiler:
 

_________________
Kelly Mylord - Offre ses services pour le plus offrant. Patronne du Tableau Noir.
Rachel Dejade - Garde du corps, videuse à ses heures perdues, nièce de Variam Dejade.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Tableau Noir   Aujourd'hui à 9:25

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Tableau Noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Presentation]
» liste des sites que j'utilise le plus...
» Tableau de bord noir
» Personnaliser le tableau des scores
» Tableau des talents définis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GW2 RP :: Les Essentiels :: Guildes :: Pègre, factions adverses, pirates et méchants-